Réformes dans l'encouragement de carrières

Le FNS continue à développer l'encouragement de carrières afin de renforcer la compétitivité de la place scientifique suisse, même si certaines mesures mentionnées dans son programme pluriannuel 2017-2020 n'ont pas encore pu être mises en place pour des raisons financières.

Le nouvel encouragement de carrières concordera davantage avec l'encouragement de projets. Les réformes se concentrent sur l'autonomie scientifique précoce des jeunes chercheuses et chercheurs très prometteurs/-euses. Le FNS est convaincu que le choix d'une carrière académique doit être plus attrayant pour les jeunes chercheuses et chercheurs si la place scientifique suisse veut continuer à défendre sa position de tête sur le plan international.

Dans cette optique, le FNS souhaite donner rapideme nt la possibilité aux jeunes scientifiques prometteurs ayant un potentiel élevé pour une carrière académique, voire à terme pour un poste de professeur ordinaire, de se profiler grâce à un projet autonome. La promotion de la mobilité précoce vise à favoriser le réseautage et le détachement de l'institution hôte. En outre, le FNS promeut l'égalité des sexes par une série de mesures. Grâce à ces réformes, le FNS veut soutenir la restructuration des carrières académiques, telle qu'envisagée dans le rapport du Conseil fédéral intitulé "Mesures pour promouvoir la relève scientifique en Suisse", et créer des perspectives professionnelles claires pour les jeunes chercheuses et chercheurs, tout en se coordonnant autant que possible avec les hautes écoles.

Décisions importantes

Les conditions financières étant fixées concrètement depuis l'été 2016, le FNS a désormais mis en place des mesures importantes pour l'organisation future de l'encouragement de carrières et pris des décisions de principe pour la période de financement 2017-2020 concernant les divers instruments d'encouragement. Des informations à ce sujet sont disponibles ci-après. D'autres décisions seront prises ultérieurement.