Réformes dans l'encouragement de carrières

Le choix d'une carrière académique doit être attrayant pour les jeunes, si la place scientifique suisse veut conserver sa position de tête. C'est pour cette raison que le FNS a continué de développer les instruments d'encouragement de carrières en 2017 et 2018. Il prévoit par ailleurs d'autres adaptations.

L'encouragement de carrières s'harmonise désormais davantage avec l'encouragement de projets. Dans cette optique, le FNS donne rapidement la possibilité aux chercheuses et chercheurs prometteurs ayant un potentiel élevé pour une carrière scientifique, voire à terme pour un poste de professeur-e ordinaire, de se profiler grâce à un projet autonome. Par ailleurs, la promotion de la mobilité précoce doit favoriser le réseautage et accélérer le détachement de l'institution hôte. En outre, le FNS promeut l'égalité des sexes par une série de mesures.

Pour des raisons financières, le FNS n'a pas encore pu réaliser certaines modifications mentionnées dans la planification pluriannuelle 2017-2020. Cela concerne les instruments Doc.CH, Doc.Mobility et Early Postdoc.Mobility.

Grâce à ces réformes, le FNS soutient la restructuration des carrières académiques, telles qu'envisagées dans le rapport du Conseil fédéral intitulé "Mesures pour promouvoir la relève scientifique en Suisse", et crée des perspectives claires pour les jeunes chercheuses et chercheurs, tout en se coordonnant autant que possible avec les hautes écoles.