Egalité des chances

Le FNS s’est donné pour objectif d’adopter les mesures nécessaires à la concrétisation du principe de l’égalité entre femmes et hommes dans le domaine de l’encouragement de la recherche. Il a adopté une approche intégrée de l'égalité (gender mainstreaming), définie comme une tâche transversale à tous ses secteurs d'activités.

La sous-représentation des femmes dans la recherche et la science est toujours une réalité en Suisse. C'est lors du passage entre l'obtention du Master et le doctorat que leur infériorité numérique s'accroît particulièrement: en comparaison avec les femmes, plus d'un tiers d'hommes supplémentaires effectuent ce pas. La tendance se prolonge dans la suite des carrières académiques. Les hommes terminent plus souvent leur thèse et restent plus fréquemment dans le domaine de la recherche. La part des femmes dans le corps professoral stagne à un niveau bas.

En comparaison européenne, la Suisse occupe une position inférieure à la moyenne: les plans d'action nationaux et les mesures de promotion de ces dernières années n'ont que peu changé la situation. La sous-représentation des femmes est contraire à la loi et à la position de la population suisse, qui considère l'égalité des chances comme essentielle. Dans l'économie aussi, les avantages sont connus: il est par exemple prouvé que les équipes mixtes fournissent de meilleures prestations.

Encouragement de la recherche selon l'approche intégrée de l'égalité (gender mainstreaming)

La diversité et l'égalité des chances sont des critères de qualité essentiels pour la place scientifique suisse. C'est la raison pour laquelle le FNS s'est engagé pour l'égalité et a créé toute une palette d'instruments d'encouragement pour lutter de manière ciblée contre la sous-représentation des femmes. L'approche intégrée de l'égalité constitue une ligne de conduite importante: il s'agit d'une stratégie testée sur le plan international visant à assurer l'égalité à tous les niveaux. Elle consiste tout d'abord à rendre visibles les inégalités sociales et structurelles entre femmes et hommes, puis à analyser leurs conséquences et, enfin, à éliminer leurs causes. Cela requiert de tenir compte en amont, dans toutes les décisions et tous les projets, des réalités de vie différentes des femmes et des hommes.

Le FNS applique l'égalité

Fidèle à l'approche intégrée de l'égalité qu'il a adoptée, le FNS a défini l'égalité comme une tâche transversale à tous ses secteurs d'activités, lui assurant ainsi l'importance qu'elle mérite. Le FNS met également en œuvre sa conception de l'égalité sur le plan institutionnel, par exemple en respectant un taux d'au moins 40 % de femmes dans son Conseil de fondation ou en visant une répartition équilibrée des sexes à tous les échelons de la hiérarchie. Dans le cadre de l'encouragement aux projets, le FNS effectue en outre chaque année un monitoring de l'égalité des genres qui analyse entre autres le taux de succès des requérantes et des requérants.

Des lignes directrices sur l'égalité entre hommes et femmes confirment son engagement sur ce point. L'unité spécialisée "Égalité des chances dans l'encouragement de la recherche" soutient les organes du FNS dans la réalisation de cet engagement. Enfin, la commission internationale et indépendante du FNS pour l'égalité conseille ce dernier dans les questions relatives à l'égalité et contribue à développer des stratégies adaptées.

Égalité des chances dans l’encouragement de la recherche

​Contact

Égalité dans l’encouragement de la recherche
E-mail equality@snf.ch