Recherche fondamentale orientée vers l’application

L'encouragement de la recherche fondamentale constitue l'activité clé du FNS. Les projets de recherche appliquée visant une exploitation commerciale doivent trouver d’autres sources de financement. En revanche, le FNS soutient aussi la recherche qui, tout en visant un gain de connaissance, ont aussi un impact dans la pratique. Ainsi, depuis 2011, les chercheuses et les chercheurs peuvent définir leurs projets déposés auprès du FNS comme "orientés vers l'application".

La catégorie recherche orientée vers l’application:

  • prend en considération le fait que la recherche scientifique réunissant les éléments que sont le gain de connaissances et l'application pratique acquiert une importance grandissante au niveau national et international;
  • garantit une évaluation appropriée des requêtes présentant une orientation vers l'application, grâce à la prise en compte de l'importance en dehors du monde scientifique (broader impact) comme critère d'évaluation et, partant, l'implication d'expert-e-s externes issus de la pratique.

Mon projet est-il orienté vers l’application ?

Les projets peuvent être orientés vers l’application à différent degrés et avoir des implications très diverses selon les disciplines. De ce fait, le FNS ne veut pas délimiter la catégorie à une unique définition de cette catégorie. Cependant, une liste de caractéristiques permet de déterminer si une requête est orientée vers l’application.

Typologie des recherches orientées vers l’application :

  • Intention : Le projet a pour double objectif de faire progresser la recherche scientifique et de résoudre un problème pratique.
  • Conceptuel : Le projet concerne la recherche fondamentale, mais peut contribuer à résoudre une série de problèmes ou de questions pratiques.
  • Source de la question de recherche : La question de recherche a été élaborée en interaction avec des praticiens.
  • Proximité de l’application : Le projet à la possibilité d’aboutir à une application pratique dans un futur plus ou moins proche (par exemple à un transfert technologique potentiel suite à financement de la CTI).
  • Types d’output : Le projet va produire des publications académiques mais aussi non-académiques.
  • Audience concernée : Les résultats seront aussi disséminés dans le monde non académique.
  • Personnes impliquées : L’équipe de recherche est composée de chercheurs mais aussi de praticiens.

Si plusieurs de ces caractéristiques se retrouvent de manière plus ou moins marquée dans un projet, celui-ci peut être défini comme "orienté vers l’application".

Une meilleure prise en compte des projets "orientés vers l’application"

En 2016, la catégorie "Recherche fondamentale orientée vers l’application" a fait l'objet d'une évaluation externe par l’entreprise Technoplis qui met en avant la complexité de ces requêtes du fait de leur dualité entre les aspects scientifiques et pratiques. Une série de recommandations sont aussi faites pour une meilleure prise en compte de la catégorie:

  • Utilisation de la typologie explicative développée par l’étude, afin d’améliorer la compréhension de cette catégorie.
  • Mise en place complète de la Déclaration DORA.
  • Meilleure prise en compte des retombées hors du domaine scientifique (Broader Impact) dans les propositions et lors des discussions du Conseil de la recherche lors de l’évaluation.
  • Consultation d’au minimum un expert venant de la pratique.
  • Augmentation de la diversité des membres du Conseil de la recherche et des panels d’évaluation afin de mieux représenter la diversité des requêtes.

Ces recommandations seront mises en place progressivement par le FNS.

Continuité dans le financement de la recherche

La catégorie "orienté vers l’application" permet de financer les projets se situant entre la recherche fondamentale pure (généralement financée par le FNS) et la recherche appliquée (fréquemment financée par la CTI). Une différenciation précise entre l’encouragement par le FNS, centré sur le gain de connaissances scientifiques, et par la CTI, orientée vers l’application et le marché, n’est pas possible. Pour les deux organisations, il s’agit de viser un encouragement croisé. La CTI et le FNS coordonnent ainsi leurs stratégies.

Le FNS et la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI) ont ainsi développé en commun le programme "Bridge" venant compléter le soutien qu’ils apportent déjà respectivement à la science et à l’innovation suisses. Le but de ce programme est d’exploiter le potentiel économique et social de la recherche en encourageant le transfert des connaissances scientifiques au profit de l’innovation.

Entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée, les moyens de financement couvrent différents niveau d’application :

Programmes nationaux de recherche (PNR): approfondir l'étude de certains problèmes

Les PNR sont orientés vers la résolution de problèmes, et donc également vers l'application. Ils apportent des contributions scientifiques pour résoudre des problèmes urgents d’importance nationale. Le transfert de savoirs et de technologies occupe ainsi la première place; les groupes de recherche partent d'un problème rencontré sur le terrain, et les résultats de leurs recherches sont ensuite utilisés pour réaliser, en collaboration avec des groupes cibles concernés, des applications visant à trouver des solutions pratiques. De tels travaux transdisciplinaires génèrent de nombreuses approches utiles pour aborder efficacement des problèmes rencontrés au niveau social, politique ou économique.

​Contact

Use-inspired basic research
E-mail use-inspired@snf.ch