Prix Marie Heim-Vögtlin: la relève scientifique féminine à l'honneur

 

Prof. Anne Verhamme est la lauréate du prix MHV 2019

Grâce aux données collectées par le télescope spatial Hubble, l'astronome Anne Verhamme a pu démontrer que les galaxies petits pois émettent d’énormes quantités de photons. Il est donc très probable que les galaxies soient à l’origine de la réionisation de l’univers il y a plus de 13 milliards d’années.

Anne Verhamme a mené ses travaux à l’Université de Genève grâce à un subside Marie Heim-Vögtlin du FNS. En 2018, elle a décroché un poste de professeure grâce aux subsides Professeurs boursiers FNS et un subside du Conseil européen de la recherche, un ERC Starting Grant. Elle est la maman de 3 enfants.

Au sujet du prix Marie Heim-Vögtlin

Le FNS décerne chaque année le prix Marie Heim-Vögtlin (MHV) à une chercheuse d'exception. Les lauréates incarnent des exemples à suivre. Elles ont obtenu des résultats remarquables et leurs carrières ont progressé de manière significative grâce à leur subside. Le prix est doté de 25 000 francs. Jusqu'à présent, les gagnantes du prix étaient sélectionnées parmi les anciennes bénéficiaires de l'instrument d’encouragement MHV, qui a été abandonné en 2017. Toutefois, le prix MHV continuera d'être remis annuellement. À partir de 2020, il honorera une ancienne bénéficiaire de l'un des instruments d’encouragement suivants : MHV, Doc.CH, Postdoc.Mobility, Ambizione ou PRIMA.

Un pionnière a donné son nom à ce prix


Marie Heim-Vögtlin est la première Suissesse à avoir été admise comme étudiante en faculté de médecine à l’Université de Zurich en 1868. Après avoir obtenu son doctorat, elle a ouvert un cabinet de gynécologie et continué à exercer après la naissance de ses deux enfants. Elle fait figure de pionnière de la lutte pour l’accès des femmes aux études supérieures.

Contact

Julia Cahenzli Jenkins
E-mail mhv@snf.ch