4d) Jusqu’à présent, les postdoctorant-e-s pouvaient consacrer jusqu’à maximum 20% de leur temps de travail aux intérêts de leur institution. Cette limite supérieure est-elle toujours en vigueur ?

Non, le FNS a supprimé cette règle pour permettre une plus grande flexibilité. Il va de soi que les postdoctorant-e-s doivent être principalement actifs dans leur qualification scientifique. Au cours de leur postdoctorat, ils doivent faire progresser leur carrière et devenir le plus rapidement possible autonomes. Le FNS finance leur travail durant cinq ans au maximum.