J’effectue ma thèse en cotutelle avec une université partenaire à l’étranger. Puis-je utiliser la bourse Doc.Mobility pour un séjour de recherche dans l’université partenaire ?

​Pour les doctorant-e-s inscrit-e-s en cotutelle dans une université suisse et une université étrangère (ci-après université partenaire), la bourse de mobilité peut aussi contribuer à financer le séjour de recherche dans l’université partenaire sous certaines conditions. Premièrement, le projet de cotutelle de thèse doit être élaboré dans le cadre d’une collaboration formalisée entre deux universités (suisse et étrangère). Une attestation correspondante (contrat de coopération) sera jointe à la requête. Deuxièmement, le lieu de recherche doit être différent du lieu de formation. Troisièmement elles ou ils n’ont pas déjà effectué un séjour de recherche de plus de trois mois au total en tant que doctorant-e dans l’université partenaire. Par ailleurs, les doctorant-e-s ayant déjà un financement tiers pour le séjour dans l’université partenaire ne sont pas éligibles à une bourse Doc.Mobility.

Dans le cas des cotutelles, où l’inscription en thèse se fait parallèlement dans une université suisse et une université étrangère, l’université dans laquelle les requérant-e-s comptent effectuer la plus importante partie de leur travail de recherche, détermine l’instance responsable de l’évaluation de la requête. Si cette haute école est suisse, la Commission de recherche FNS locale s’occupera de l’évaluation de la requête. Si cette haute école est étrangère, ce sera la Commission des bourses du FNS qui sera en charge de l’évaluation du dossier. Pour le reste, les conditions formelles et autres dispositions prévues dans le règlement Doc.Mobility s’appliquent.