Quelles raisons pour une prolongation de la période durant laquelle je suis autorisé-e à déposer une requête sont reconnues ?

La personne requérante peut déposer une demande de prolongation d’une durée maximale d’un an si elle fait valoir des raisons qui justifient une prolongation. Les raisons suivantes sont notamment reconnues comme des causes d’empêchement : congé de maternité, de paternité, d’adoption ou parental, incapacité de travail due à une maladie ou un accident, obligations familiales, services à la communauté, notamment service militaire ou civil, formation continue, notamment stages, activité clinique ainsi qu’activités préparatoires en lien avec la thèse, p. ex. participation à des cours d’une école doctorale.