Résultats de la recherche

26/11/2013

Depuis 2011, le FNS récolte des informations détaillées sur les outputs de la recherche qu’il subventionne et les rend accessibles dans la banque de données de recherche P3.

Via la plateforme électronique mySNF, les bénéficiaires de subsides enregistrent au cours et au terme de leurs projets les publications, les manifestations scientifiques, les activités de communication et une série d'autres résultats liés à la recherche. Le FNS intègre ensuite ces informations dans sa banque de données de recherche P3 et les rend publiques. Par cette initiative, le FNS répond aux exigences politiques visant à accroître la visibilité des outputs des projets qu’il a encouragés auprès du grand public et des instances politiques.

Les possibilités d'importation directes de publications et la réutilisation des données existantes allègent au maximum la tâche des chercheuses et des chercheurs. Le FNS exploitera ultérieurement les données output sous forme de représentations quantitatives. Les données particulières aux projets seront utilisées conjointement aux rapports scientifiques pour l'évaluation de nouveaux projets. 

Exploitation minutieuse des données

Les premières conclusions relatives aux informations sur les outputs sont attendues d’ici deux à trois ans, lorsqu'une masse de données suffisantes sera à disposition. Le FNS est conscient de la difficulté d’identifier et de quantifier avec précision les outputs des projets qu’il a financés et fera donc preuve de la plus grande prudence dans l’exploitation de ces données. En effet, les résultats de recherche, les publications, les thèses, etc., en tant qu'outputs directs, bénéficient souvent de sources de financement multiples et par ailleurs, on constate divers effets indirects de la recherche (appelés "outcome") ainsi que des répercussions d'ordre sociétal et économique (appelées "impact"), d'abord au niveau national, puis même international.

De plus amples informations sur la collecte et la saisie des données output figurent dans le FAQ.