Le FNS à l'Université de Bâle pour la relève

03/12/2013

Le FNS a présenté ses instruments d'encouragement dans le bâtiment principal de l'Université de Bâle le 8 novembre 2013. Lors des journées de la recherche, qui ont lieu à tour de rôle dans les hautes écoles suisses, le FNS informe en détail les chercheuses et les chercheurs sur les possibilités d'encouragement à tous les stades de leur carrière.

  • Les visiteurs posent des questions sur l’évaluation des requêtes

  • Martin Vetterli, Président du Conseil national de la recherche du FNS

    Martin Vetterli, Président du Conseil national de la recherche du FNS

  • Marcel Kullin, Chef de la division Carrières du FNS, en train de faire un discours.

    Marcel Kullin, Chef de la division Carrières du FNS

  • Les visiteurs posent des questions sur l’évaluation des requêtes

  • Les visiteurs posent des questions sur l’évaluation des requêtes

  • Antonio Loprieno, Recteur de l’Université de Bâle

    Antonio Loprieno, Recteur de l’Université de Bâle

Près de 280 visiteurs se sont renseignés sur place auprès des stands d'information, ainsi que lors de conférences et d'ateliers donnés sur les diverses possibilités d'encouragement du FNS. Ils ont eu l'opportunité de poser des questions personnelles aux collaboratrices et collaborateurs du FNS qui leur ont expliqué l'organisation, les objectifs et l'offre de notre institution. La fréquentation de cet événement en majorité par des jeunes chercheurs a répondu aux attentes du FNS ; en effet, comme l'a formulé Marcel Kullin, chef de la division Carrières, dans son discours d'introduction, la relève se trouve au centre des activités d'encouragement du FNS. Il a ajouté que ce dernier soutient les chercheuses et les chercheurs au cours des différentes phases de leur carrière, notamment sur le plan de la mobilité.

 

Qu'est-ce qui intéresse les chercheurs?

Lors du débat de l'après-midi sur "Un regard dans les coulisses de l'évaluation des requêtes", les participant-e-s se sont beaucoup intéressés aux procédures qui sous-tendent l'attribution des subsides. Cinq membres du Conseil de la recherche étaient présents pour répondre aux questions du public qui s'est préoccupé principalement de la manière dont le FNS peut garantir l'objectivité de la procédure de sélection. Dans leur réponse, les conseillers à la recherche ont expliqué que les exigences élevées de la procédure de sélection en matière de qualité, d'indépendance et d'équité garantissent cette objectivité au FNS de même que diverses mesures mises en place pour éviter les conflits d'intérêt.

Un autre participant a voulu savoir si les chercheurs pouvaient espérer que la recherche suisse reste concurrentielle à l'avenir. Dans sa réponse, Martin Vetterli, président du Conseil national de la recherche, a souligné avant tout l'importance de la recherche fondamentale et en particulier celle de l'encouragement de projets. Il l'avait déjà exprimé clairement au préalable dans un entretien avec le magazine de l'Université de Bâle: "Notre mission principale est et demeure l'encouragement de la recherche basée sur une approche "bottom up" sans définition précise d'un objectif."

La prochaine journée de la recherche aura lieu le 6 juin 2014 à l'Université de Berne. Les scientifiques de toutes les hautes écoles peuvent y participer.

Contact
Division Communication
E-mail com@snf.ch