Professeurs boursiers: 40 nouveaux bénéficiaires

05/03/2014

Cette photo montre une chercheuse travaillant dans un laboratoire. © FNS/Andreas Greber

En février, le FNS a retenu 40 excellents jeunes chercheuses et chercheurs pour bénéficier d’un subside de professeur boursier. Ils seront actifs dans sept universités cantonales et dans les deux EPF. Douze d'entre eux sont de retour en Suisse après un séjour à l'étranger.

​Un soutien moyen de 1,45 million de francs par poste, réparti sur quatre ans, donnera à ces jeunes chercheuses et chercheurs hautement qualifiés la possibilité de constituer leur équipe et de lancer leur propre projet dans une haute école en Suisse. Le pourcentage de scientifiques expatriés qui reviennent en Suisse avec un poste de professeur boursier s’élève à 30%. En 2014, 45% des bénéficiaires de cet instrument sont des femmes, une nette augmentation par rapport aux années précédentes (2013 : 23%).

Les 40 postes de professeurs boursiers se répartissent dans les institutions suivantes: Université de Berne 3, Université de Bâle 5, Université de Fribourg 6, Université de Genève 3, Université de Lausanne 6, Université de Lucerne 2, Université de Zurich 10, EPF Lausanne 1, EPF Zurich 4.

Selon les conditions en vigueur depuis 2009, le FNS a également octroyé un subside de professeur boursier à un candidat du domaine clinique. Des modalités spécifiques permettent aux bénéficiaires dans ces domaines de travailler dans des conditions optimales et adaptées à leurs besoins (17 octrois au total depuis 2010).

Depuis 1999, le FNS a accordé au total 569 subsides de professeurs boursiers. 80% des professeurs boursiers qui ont bénéficié d’un subside entre 2000 et 2008 occupent déjà un poste de professeur permanent.

Contact
Division Carrières
Professeurs boursiers FNS
E-mail snfprof@snf.ch