Subsides pour des projets de dialogue

05/05/2014

Cette image montre des personnes visitant une exposition scientifique. © FNS/Martine Gaillard

En 2013, le FNS a lancé son 3e appel à projets de communication scientifique destinée au public. Les premiers des 49 projets soutenus à ce jour se sont achevés l’année dernière. Ces travaux révèlent la grande motivation des chercheurs à échanger avec un public élargi en Suisse. (Source: rapport annuel 2013)

Quels facteurs influencent l’intégration des immigrés musulmans dans la société
suisse ? Nos pratiques agricoles influent-elles le changement climatique ? Comment la peur fonctionne-t-elle ? Ces questions de recherche illustrent bien les nombreuses implications socioculturelles de la science. Dans cette optique, l’instrument  d’encouragement Agora a été lancé en 2011 pour soutenir des projets de communication scientifique avec le public. Jusqu’à présent, 49 projets ont été financés à hauteur de 7,5 millions de francs. Sept d’entre eux se sont terminés en 2013.

Un dialogue ouvert

Les 164 demandes de subvention reçues lors des trois premiers appels annuels à
projets confirment la grande motivation des chercheuses et chercheurs à discuter
de leurs travaux avec le public. Pour toucher celui-ci de manière optimale, les équipes de projet se composent souvent de personnes aux compétences diverses –
chercheuses et chercheurs, spécialistes de la communication, scientifiques, corps
enseignant ou artistes. Outre la promotion du savoir sur la recherche scientifique,
l’instrument a été spécialement conçu pour favoriser le dialogue sciencesociété.
C’est pourquoi la commission pour les projets de communication du FNS a basé sa sélection sur l’aptitude des différents projets à générer des interactions entre les scientifiques et le public, tout en incluant ce dernier dans le questionnement
et le développement du processus de recherche.

L’expérience a démontré qu’il était important et fructueux de créer des espaces propres à l’interaction et au dialogue. Les lieux et outils choisis pour favoriser l’échange avec les groupes cibles sont de nature variée : le public est invité sur les lieux de la recherche ou les scientifiques présentent le fruit de leurs travaux dans les salles de classe, théâtres, centres communautaires ou parcs publics ; des stratégies spécifiques sont également développées pour susciter le dialogue en ligne. Enfin, les équipes évaluent leurs projets de façon à obtenir une vue d’ensemble critique de leurs activités à la lumière de leurs objectifs.

Contact
Division Communication
E-mail com@snf.ch