Sondage auprès des chercheurs en Suisse sur leurs besoins et attentes envers le FNS

20/05/2014

Cette image montre le pictogramme représentant les évaluations au moyen d'un graphique à secteurs. © FNS

Le sondage du Nordic Institute for Studies in Innovation, Research and Education (NIFU) fournit des informations sur la situation concernant le financement des chercheuses et chercheurs et leur opinion sur deux instruments d'encouragement principaux – encouragement de projets et Sinergia. Ces données aideront le FNS à ajuster la conception et la gestion de ces instruments.

​En 2012, la présidence du Conseil national de la recherche et le Comité du Conseil de fondation ont décidé d'organiser un sondage en ligne auprès des chercheuses et chercheurs en Suisse afin d'en apprendre davantage sur leurs besoins et attentes envers le FNS et l'encouragement institutionnel. Cette étude complète une analyse interne ; elle servira de base pour les décisions concernant la conception future de l'encouragement de projets et de Sinergia.

Données recueillies auprès de 3500 chercheurs

En octobre 2013, le NIFU a envoyé un questionnaire à un échantillon représentatif de 8000 chercheuses et chercheurs sélectionnés à partir d'une base de données fournie par le FNS et des institutions suisses actives dans la recherche et l'enseignement supérieur. Le taux de réponse global a atteint 50 %. Après exclusion des personnes ne répondant pas aux critères (détention d'un doctorat ou expérience de recherche substantielle, et affiliation à une institution de recherche en Suisse), 3478 échantillons de données provenant de chercheuses et chercheurs en Suisse restaient pour l'analyse. Le taux de réponse était élevé parmi les personnes ayant obtenu des fonds du FNS au moins une fois au cours des six dernières années. Par contre, ce taux était bas parmi les requérant-e-s n'ayant pas obtenu de subsides, les personnes n'ayant pas déposé de requête, les chercheuses et chercheurs occupant des postes académiques relativement peu élevés et celles et ceux employés hors des hautes écoles. Pour le FNS, cette situation n'est pas satisfaisante ; toutefois, elle s'observe couramment dans les sondages de ce type.

Aperçu des principaux résultats

Les principaux résultats concernant le FNS sont généralement plutôt positifs, bien qu'ils reflètent également de nettes forces et faiblesses :

  • globalement, en comparaison avec leurs autres sources de financement, les chercheuses et chercheurs sont satisfaits de l'encouragement de projets du FNS et de Sinergia ;
  • l'encouragement de projets est évalué très positivement en ce qui concerne les opportunités offertes pour des travaux de recherche uniques/originaux et l'impact sur la réputation et la carrière des bénéficiaires de subsides. Sinergia obtient d'excellents résultats en ce qui a trait aux opportunités d'établir de nouveaux réseaux scientifiques sur le plan national, d'effectuer des travaux de recherche interdisciplinaires et d'élargir son domaine de compétences ;
  • ces deux instruments affichent des résultats plus mitigés en matière de soutien à de nouveaux projets ne nécessitant pas de recherche préliminaire, d'opportunités pour aborder des sujets à haut risque, ou d'une utilisation flexible des fonds.

 

Le sondage montre que l'encouragement de projets est très apprécié et que peu de préférences nettes ont été manifestées concernant les changements planifiés. Néanmoins, les modifications impliquant davantage de flexibilité sont saluées par la plupart des chercheuses et chercheurs.

Implications pour le FNS

Les résultats montrent que les divers groupes de recherche ont des besoins différents. Ces différences proviennent de l'affiliation institutionnelle, de la discipline de recherche et du poste académique. Considérant les ajustements relatifs à l'encouragement de projets du FNS et à Sinergia, ces divers besoins représentent un défi considérable, d'autant plus que nombre de requérants (qui ont reçu une réponse positive) sont satisfaits des instruments tels qu'ils sont maintenant. En outre, le besoin d'une plus grande flexibilité exprimé par les sondés tranche en partie avec le besoin de plus de simplicité et de clarté dans les instruments d'encouragement du FNS, suggéré par une analyse interne.

Les résultats du sondage, couplés à ceux de l'analyse interne, constituent une base utile, non seulement pour l'encouragement de projets, mais également pour l'élaboration du programme pluriannuel 2017-2020. Ces résultats font actuellement l'objet de discussions au sein des organes du FNS, qui publiera une prise de position et annoncera en été 2014 les prochaines étapes à franchir. Le rapport final est disponible dès maintenant pour le public et les personnes intéressées.

Contact
Division CoRe
E-mail core@snf.ch