Les projets de recherche communs avec la Bulgarie et la Roumanie sont sur la bonne voie

25/06/2014

Des chercheuses et chercheurs lors d’une présentation de posters à la bibliothèque nationale roumaine. © UEFISCDI

La majorité des 39 projets de recherche élaborés dans le cadre de la contribution à l'élargissement avec la Bulgarie et la Roumanie sont à mi-parcours. En conséquence, le FNS a organisé au mois de juin des " mid-term meetings" avec les institutions partenaires en vue de favoriser les échanges entre les équipes de recherche.

​Avec la contribution à l'élargissement, la Suisse participe à la réduction des inégalités sociales et économiques dans l'UE élargie, en apportant notamment un soutien à la Roumanie et à la Bulgarie. Ces pays ayant choisi la recherche scientifique comme terrain de coopération, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a confié deux programmes de recherche au FNS. La mise au concours unique a eu lieu en 2012; il en a résulté 13 projets avec la Bulgarie et 26 avec la Roumanie.

Les projets à mi-parcours

La majorité des projets, dont la durée maximale se monte à trois ans, sont arrivés à mi-parcours en juin 2014. Ce mois-ci, le FNS a ainsi organisé avec les organisations partenaires un "mid-term meeting" à Sofia et un autre à Bucarest. L'événement, qui a également retenu l'attention des médias locaux, a donné l'occasion aux équipes de recherche roumaines et bulgares de présenter leurs projets réalisés avec leurs partenaires de Suisse. De nombreux résultats et quelques publications couronnent déjà cette première phase de recherche. Par ailleurs, une grande partie des équipes de chercheurs ont pu présenter les résultats provisoires de leurs travaux lors de conférences internationales.

Une expérience enrichissante pour les jeunes chercheuses et chercheurs

Tant la Roumanie que la Bulgarie apprécient grandement cette coopération scientifique. Dans ce contexte, c'est l'approche complémentaire qui est l'élément le plus significatif car elle permet aux chercheurs de bénéficier des forces de leurs partenaires de projet. De plus, ce projet donne la chance à de nombreux jeunes chercheuses et chercheurs de Suisse, de Bulgarie ou de Roumanie de faire le plein d'expériences dans le domaine de la recherche internationale et d'étoffer leur réseau.

Les projets en Roumanie portent sur les maladies de civilisation, les effets des déchets et des substances nocives sur le climat et l'environnement, l'énergie durable ainsi que la croissance économique et les inégalités sociales. En Bulgarie, trois thèmes ont été privilégiés; l'exploitation forestière et agricole écologique et le traitement des déchets, les inégalités sociales et les différences régionales ainsi que le développement de médicaments.

Les listes des projets sont recensées sur les pages Web du FNS (sous "Statistiques"), les résumés (Lay summaries) concernant chaque projet se trouvent dans la banque de données de recherche P3.

 

Contact
Division Coopération internationale
E-mail international@snf.ch