Horizon 2020: les chercheurs de Suisse à nouveau autorisés à participer aux ERC-Grants

12/09/2014

Une chercheuse au travail.

Le SEFRI rapporte que la Suisse et l'UE ont trouvé un terrain d'entente sur une association partielle à Horizon 2020 dès le 15 septembre 2014. En conséquence, les chercheuses et chercheurs de Suisse peuvent à nouveau déposer leurs requêtes auprès du Conseil européen de la recherche (CER). Le FNS renonce donc à mettre au concours les SNSF Advanced Grants.

Selon la communication du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'éducation (SEFRI) d’aujourd'hui, l'association partielle conclue avec l'UE entre provisoirement en vigueur à la mi-septembre. L'accord correspondant sera signé selon toutes prévisions au mois de décembre.

Le FNS abandonne les SNSF Advanced Grants

L'accord définit notamment que les chercheuses et chercheurs de Suisse peuvent dès le 15 septembre à nouveau déposer leurs demandes visant l'obtention des subsides très compétitifs et attrayants du CER. Eu égard aux informations du SEFRI, le FNS renonce donc à mettre au concours les SNSF Advanced Grants dans le cadre de ses Temporary Backup Schemes. En ce qui concerne les ERC Advanced Grants, les requêtes peuvent être déposées jusqu'au 21 octobre 2014 auprès du CER.

Continuer à viser une admission inconditionnelle

Le FNS considère que cette admission limitée dans le temps négociée avec l'UE, qui se termine fin 2016, constitue un pas important dans la bonne direction. En effet, l'accès aux instruments de financement âprement disputés du Conseil européen de la recherche (CER) revêt une importance capitale pour la compétitivité internationale de la recherche de pointe en Suisse. Martin Vetterli, président du Conseil de la recherche du FNS, salue cette association partielle : « Cette solution transitoire constitue un soulagement. Elle offre un peu de répit à la Suisse. Cependant, dès 2017, nous serons de nouveau menacés par une nouvelle exclusion des programmes de recherche européens. Nous restons inquiets pour la compétitivité à long terme de la place scientifique suisse. Il lui faut une solution durable. »

Aux yeux du FNS, cette admission temporaire n'est donc que partiellement satisfaisante. La Suisse peut en effet dès 2016 être à nouveau reléguée au statut d'État tiers. Par conséquent, l'admission sans réserve et sans limite dans le temps à Horizon 2020 doit rester l'objectif à atteindre au cours des prochaines phases de négociations avec l'UE.

Financement des initiatives transitoires du FNS garanti

Par ailleurs, le SEFRI indique que la Confédération garantit le financement des solutions transitoires, les SNSF Starting et Consolidator Grants, proposées par le FNS. Ce dernier se chargera comme prévu de l'évaluation des requêtes et les prendra en charge sur toute leur durée.

​Contact
Division Communication
Alan Knaus
E-mail com@snf.ch