Participation suisse à l’évaluation de l’initiative d’excellence allemand

22/09/2014

Dieter Imboden, ancien président du Conseil national de la recherche du FNS. © FNS

L’initiative d’excellence décidée en 2005 en vue de renforcer durablement la place scientifique de l’Allemagne va être évaluée à partir de fin septembre 2014 par une commission d’experts internationale présidée par Dieter Imboden, ancien président du Conseil national de la recherche du FNS.

L'initiative d'excellence a été adoptée dans le but de renforcer durablement la place scientifique de l'Allemagne, d'améliorer la compétitivité internationale de ce pays et de rendre sa recherche universitaire de pointe plus visible, écrit la Conférence scientifique commune (GWK) dans un communiqué. Dans ce but, l'Etat fédéral allemand ainsi que les Länder mettent à disposition des universités allemandes près de 4,6 milliards d'euros en deux phases d'encouragement. Au bout de dix ans, le moment est désormais venu d'évaluer ce programme et ses retombées sur le système scientifique allemand. La commission d'experts indépendante réunie par la GWK tiendra sa réunion constitutive le 23 septembre 2014 et organisera ses travaux en toute autonomie.

Plusieurs scientifiques suisses impliqués

Le communiqué de la GWK ajoute qu'en la personne de Dieter Imboden, il a été possible de trouver un chercheur et manager scientifique réputé pour présider la commission d'experts. De 2005 à 2012, il a présidé le Conseil national de la recherche du FNS, et il a également été président de l'Association des directeurs des conseils européens de la recherche (EUROHORCs) de janvier 2009 à octobre 2011.

Aux côtés d'Imboden, deux autres représentant-e-s de la Suisse siègeront dans cette commission: Felicitas Pauss, professeure de physique expérimentale des particules à l'EPF de Zurich et vice-présidente du Conseil de fondation du FNS, et Daniel Scheidegger, professeur ordinaire d'anesthésiologie à l'université de Bâle et ancien président de la division de biologie et de médecine du Conseil de la recherche du FNS. Cette reconnaissance des compétences de recherche suisses réjouit le FNS et démontre l'importance de la dimension internationale de la recherche.

Présentation des résultats en 2016

Le moment de l'évaluation a été choisi de façon à ce que les projets soutenus présentent une réalisation suffisamment avancée et que le rapport final de la commission puisse être pris en compte dans le processus décisionnel politique. Cette instance sous présidence suisse présentera le résultat de son évaluation en janvier 2016. Le programme arrivera à son terme fin 2017.

 

Contact
Div. Communication
E-mail com@snf.ch