Selon un sondage, les professeur-e-s boursiers atteignent leurs objectifs de carrière

28/05/2015

Le sondage mené auprès des bénéficiaires d’un subside professeur boursier FNS montre que cet instrument influe positivement sur le déroulement de la carrière académique.

​Dans la perspective de la rencontre prévue en automne 2014 entre la direction du FNS et celle des universités et des EPF, le FNS a commandé l'été dernier un sondage sur les  professeurs boursiers. L'institut mandaté, Interface Politikstudien Forschung Beratung, a effectué un sondage en ligne auprès de tous les bénéficiaires d'un tel subside, des instituts d'accueil concernés, et des rectorats et présidences des hautes écoles suisses afin de vérifier dans quelle mesure cet instrument atteint ses objectifs et d'évaluer son positionnement. Les bénéficiaires interrogés estiment que le subside professeur boursier a eu une influence positive et importante sur leur carrière. Précisons que les requérant-e-s qui se sont vu refuser un tel subside n'ont pas été interrogés, et que leur carrière n'a pas fait l'objet d'une analyse.

De très bonnes chances sur le marché du travail académique

Le rapport rédigé en anglais, désormais disponible, présente une conclusion réjouissante : les subsides professeurs boursiers FNS constituent un instrument d'encouragement efficace qui permet, selon les déclarations des bénéficiaires et des responsables des instituts d'accueil, d'élargir le profil scientifique des bénéficiaires, d'augmenter leurs compétences dans leur domaine de recherche et d'améliorer leur compétitivité scientifique. 94 % des professeur-e-s boursiers interrogés et arrivés à la fin du subside sont désormais titulaires d'un poste de professeur (ou de professeur assistant), ce qui signifie qu'ils ont pu  pour le moins maintenir le niveau académique correspondant à leur poste de professeur boursier. Dans 88 % des cas, ils ont obtenu un poste permanent. L'instrument atteint ainsi ses objectifs principaux et dépasse même les attentes.

Petites adaptations souhaitées

Les bénéficiaires ont relevé le manque de perspectives d'avenir (notamment en matière de prétitularisation conditionnelle ou tenure track) ; néanmoins, les chiffres disponibles concernant les titularisations montrent que les perspectives de carrière pour un poste de professeur permanent sont intactes. L'intégration au sein des institutions d'accueil est également abordée par les personnes interrogées, qui aimeraient que ces institutions s'engagent davantage. Les bénéficiaires et les responsables auprès des instituts d'accueil proposent l'introduction d'un programme de mentorat ; quant aux recteurs, ils suggèrent que les instituts d'accueil effectuent un suivi des carrières. Par ailleurs, les recteurs souhaitent également une harmonisation préalable des subsides professeurs boursiers FNS avec l'orientation stratégique des hautes écoles.

De l'avis des bénéficiaires interrogés, aucune action urgente n'est requise sur le plan conceptuel. 14 ans après son introduction, cet instrument est bien établi. Le FNS examinera les suggestions formulées dans le rapport et procédera à d’éventuelles adaptations en vue du programme pluriannuel 2017-2020.

Les subsides professeurs boursiers FNS s'adressent à de jeunes chercheuses et chercheurs qui visent une carrière académique et leur permettent de constituer leur propre équipe pour mener à bien un projet de recherche. Cet instrument, lancé en 1999, a déjà fait l'objet d'une évaluation en 2007.

 

Contact

Division Carrières
Professeurs boursiers FNS

E-Mail snfprof@snf.ch