Développement des instruments pour promouvoir les carrières durant la période de subventionnement 2017-2020: décisions arrêtées

03/08/2016

Le FNS continue à développer l'encouragement de carrières afin de renforcer la compétitivité de la place scientifique suisse, même si certaines des mesures prévues dans son programme pluriannuel 2017-2020 ne peuvent pas encore être mises en place pour des raisons financières. Les réformes se concentrent sur l'autonomie scientifique précoce des jeunes chercheurs prometteurs.

Le FNS est convaincu que le choix d'une carrière académique doit séduire davantage les jeunes chercheuses et chercheurs, afin que la place scientifique suisse puisse continuer à défendre sa position de leader au plan international. La promotion de la mobilité précoce vise à favoriser le réseautage et le détachement de l'institution hôte. Le FNS souhaite donner rapidement la possibilité de se profiler grâce à un projet autonome aux jeunes scientifiques prometteurs ayant un potentiel élevé pour une carrière académique, voire à terme pour un poste de professeur ordinaire. Par ailleurs, le FNS œuvre pour l'égalité des chances au moyen d'un éventail de mesures, dont fait notamment partie PRIMA, le nouvel instrument au niveau postdoc pour la promotion des chercheuses qui doit contribuer à accroître le nombre de professeures.

Complémentaire à l'encouragement de projets

A l'avenir, l'encouragement de carrières sera mieux coordonné avec l'encouragement de projets, notamment avec l'ouverture de l'instrument de carrières Ambizione aux jeunes chercheurs qui ont déjà un emploi. Un nouvel instrument sera mis en place dès 2018 pour les postes de professeur assistant; comme Ambizione, il sera ouvert aux chercheuses et chercheurs, qu'ils aient un emploi ou non. Le FNS veut ainsi soutenir la restructuration des carrières académiques, appuyée par le rapport du Conseil fédéral intitulé "Mesures pour promouvoir la relève scientifique en Suisse", et créer des perspectives de carrière en se coordonnant autant que possible avec les hautes écoles.

Décisions importantes

Les conditions financières étant désormais fixées, le FNS a pris des décisions importantes pour les futurs instruments d'encouragement de carrières. Voici les décisions de principe prises pour la période de subventionnement 2017-2020:

  • Ambizione sera également ouvert dès 2017 aux jeunes chercheuses et chercheurs du corps intermédiaire avec des perspectives de carrière. Ils pourront dès lors solliciter des subsides Ambizione avec ou sans salaire. Grâce à cet instrument remanié, le FNS veut faire en sorte que tous les jeunes chercheurs à la même étape de leur carrière soient en concurrence directe pour l'obtention des fonds de recherche, indépendamment du fait qu'ils aient déjà un emploi ou non.
  • PRIMA (Promoting Women in Academia) constituera dès 2017 le nouvel instrument d'encouragement pour les excellentes chercheuses au niveau postdoc. Par rapport aux subsides Marie Heim-Vögtlin, PRIMA sera doté de moyens financiers plus conséquents; en outre, il permettra aux chercheuses d'en disposer de manière plus flexible. En ce qui concerne les mesures telles que la contribution aux frais de garde ou la réduction temporaire du taux d'activité, elles ne nécessitent déjà plus un subside Marie Heim-Vögtlin, étant donné que cela est désormais intégré dans tous les instruments d'encouragement pour les chercheuses et les chercheurs. Par conséquent, le FNS ne mettra plus au concours l'instrument Marie Heim-Vögtlin. Les détails concernant le nouvel instrument PRIMA sont en cours d'élaboration.
  • Doc.Mobility ne sera pas supprimé durant la période pluriannuelle en cours, mais seulement à la fin de l'année 2020. Cela laisse du temps aux universités pour mettre en œuvre leur stratégie y afférente pendant la période 2017-2020.
  • Les Doc.Grants prévus pour toutes les disciplines afin de financer les thèses de doctorat en Suisse sur un thème choisi librement ne peuvent pas être mis en place pour des raisons financières. L'instrument actuel Doc.CH, qui est ouvert uniquement aux sciences humaines et sociales, continue cependant d'exister.
  • La fusion prévue entre Early Postdoc.Mobility (EPM) et Advanced Postdoc.Mobility (APM) pour devenir Postdoc.Mobility, ainsi que le passage à une concurrence au niveau national seront repoussés à 2021.
  • Les Commissions de recherche FNS continuent à participer jusqu'à fin 2020 à l'évaluation de Doc.CH, Doc.Mobility et EPM.
  • Les postes de professeur boursier FNS seront remplacés dès 2018 par un nouvel instrument, qui englobera les actuels postes de professeurs boursiers et sera également ouvert aux nouvelles et nouveaux titulaires de poste de professeur assistant. Ce nouvel instrument sera attribué avec ou sans salaire, comme pour les subsides Ambizione. L'organisation concrète de cet instrument est en discussion.

Assez de temps pour les adaptations nécessaires

Suite à ces décisions importantes, prises après consultation des directions des universités, suffisamment de temps est également mis à disposition des Commissions de recherche FNS et de swissuniversities pour procéder aux adaptations nécessaires concernant l'encouragement de la mobilité. L'objectif consistant à organiser les instruments de mobilité de l'encouragement de carrières de façon plus cohérente, plus claire et plus simple ne pourra donc être atteint qu'après la fin de la prochaine période FRI 2020. Au vu de la transition souhaitée dans le monde des hautes écoles et des évolutions sur le plan européen, le FNS poursuivra le dialogue avec ses partenaires concernant l'organisation de l'encouragement de la relève.

​​Contact

Division Carrières
Marcel Kullin
E-mail careers@snf.ch