Nadja Capus, nouvelle présidente de la commission pour l'intégrité scientifique

14/07/2017

La présidence du Conseil de la recherche a nommé Nadja Capus, professeure de droit pénal et de procédure pénale à l'Université de Neuchâtel, comme nouvelle présidente de la commission pour l'intégrité scientifique.

Le FNS accorde une grande importance aux bonnes pratiques scientifiques pour toutes les personnes collaborant avec lui, que ce soit en tant que membre du Conseil national de la recherche, requérant-e ou expert-e. La confiance dans le bon fonctionnement des activités scientifiques est une condition centrale de l'encouragement de la recherche. Depuis 2013, la commission pour l'intégrité scientifique examine les cas suspects de comportement scientifique incorrect dans le contexte des requêtes et des subsides du FNS.

Nadja Capus présidera la commission durant la période administrative ordinaire qui court d'août 2017 à fin juillet 2021. Professeure de droit pénal et de procédure pénale à l'Université de Neuchâtel depuis août 2016, elle a occupé de 2011 à 2016 un poste de professeur boursier FNS à l'Université de Bâle, où elle dirigeait un projet de recherche sur l'évolution de la procédure pénale. Elle succède à Kurt Seelmann, professeur ordinaire de droit pénal et de philosophie du droit à l'Université de Bâle.