Technologies quantiques : plus de sécurité et imagerie améliorée

21/11/2019

Réseau européen QuantERA : douze projets transnationaux sur les technologies quantiques reçoivent plus de 14 millions de francs. Deux comportent des chercheurs en Suisse financés par le FNS.

Le dernier concours de QuantERA lancé début 2019 portait, comme son prédécesseur, sur les technologies quantiques, dont font partie la communication et la simulation quantiques, l’informatique quantique, ainsi que la métrologie et l’imagerie quantiques. Au niveau européen, 85 requêtes ont été soumises (resp. 16 en Suisse ou avec partenaire suisse) avec un taux de succès de 14,1% (resp. 12,5%). Parmi les 12 projets sélectionnés, 11 ont un partenaire d’un pays de l’Union européenne élargie.

Façonner les technologies de demain

À travers le project eDICT, les chercheurs de l’ETH Zurich Renato Renner et Joseph Renes visent à rendre les communications quantiques plus sûres grâce à des protocoles de cryptographie quantiques indépendants du dispositif utilisé. Les efforts synergiques des partenaires de l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Suisse seront ainsi investis dans l’amélioration de la sécurité et de la robustesse dans l’optique visionnaire de l’Internet quantique.

Quant au projet Qu3D, il regroupe des chercheurs de la Grèce, de l’Italie, de la République tchèque et de la Suisse, et s’attaque à des problématiques à haut potentiel tranformationnel en imagerie quantique tridimensionnelle. Grâce au développement de nouveaux instruments d’imagerie 3D qui exploitent l’intrication quantique et la corrélation du nombre de photons, Claudio Bruschini et Edoardo Charbon (EPFL) comptent drastiquement améliorer les performances d’imagerie par rapport aux technologies existantes. Les résultats de Qu3D pourraient ainsi avoir un impact considérable sur une multitude d’applications aussi bien en industrie qu’en imagerie biomédicale.

Recherche transnationale

QuantERA est un consortium de 31 agences de financement de la recherche de 26 pays en Europe et ailleurs. Il fut établi en 2016 pour soutenir une recherche pluridisciplinaire excellente dans le domaine des technologies quantiques pouvant mener à des percées technologiques à long terme. Le consortium de QuantERA est lui-même soutenu par l’Union européenne à travers le programme FET.

Contact

Division : Mathématique, sciences naturelles et de l’ingénieur
E-mail quantera@snf.ch