BRIDGE Discovery : des éoliennes aux tests neuropsychologiques

04/02/2020

Le FNS et Innosuisse encouragent d’excellents projets de recherche dotés d’un potentiel socio-économique avec une enveloppe de 10,2 millions de francs.

Taux de réussite des femmes plus élevé

"Il est réjouissant de constater que la participation et le taux de réussite des hautes écoles spécialisées ont aussi atteint un niveau élevé lors de cette mise au concours", commente Chris Boesch, président de l’organe d’évaluation de BRIDGE Discovery. "Tout aussi réjouissant : le taux de réussite des femmes continue sur sa lancée et dépasse celui des hommes."

Voici quelques exemples de projets : Sarah Barber (Haute école technique de Rapperswil) développe en collaboration avec Eleni Chatzi et Michele Magno (ETH Zurich) un système de mesure qui permet de surveiller l’exploitation des éoliennes de manière rentable. Le monitoring, couplé à une analyse intelligente de données, devrait permettre une production plus durable d’énergie éolienne.

L’analyse des données joue également un rôle dans le projet du neuropsychologue Nicolas Langer (Université de Zurich). Il travaille avec Ce Zhang, informaticien à l’ETH Zurich, à l’évaluation automatisée d’un test neuropsychologique. Ce test est notamment utilisé en cas de lésions cérébrales. À l’avenir, les centres de soins devraient pouvoir évaluer ce genre de tests numériquement, et donc de manière plus objective et plus efficace.

Le quatrième appel à projets est lancé

La quatrième mise au concours de BRIDGE Discovery a débuté en décembre 2019. Les chercheuses et chercheurs peuvent envoyer une déclaration d’intention (letter of intent) jusqu’au 24 février 2020 et soumettre un projet jusqu’au 27 avril 2020. Il est obligatoire de transmettre une déclaration d’intention avant le projet.

Contact

Division BRIDGE
E-mail discovery@bridge.ch