#10YearsAcademiaNet

19/11/2020

AcademiaNet fête ses 10 ans. Il s’agit de la première plateforme qui liste les chercheuses de premier ordre dans pas moins de 44 pays. Un portail unique pour trouver des expertes.

"Comment soutenir les femmes dans le monde scientifique?" Cela fait dix ans que la chancelière allemande Angela Merkel a posé cette question lors de son discours à l’occasion du lancement officiel d’AcademiaNet ; cette base de données a été instituée par la Fondation Robert Bosch en 2010 avec Spektrum der Wissenschaft. Aider les femmes dans la recherche à obtenir une plus grande visibilité et augmenter leur nombre à des postes scientifiques de premier plan était et reste l’objectif d’AcademiaNet.

Au départ, AcademiaNet répertoriait le profil d’à peine 500 scientifiques des pays germanophones. La base de données contient désormais plus de 3000 profils de chercheuses exceptionnelles de 44 pays et de toutes les disciplines. "Pour qui recherche des compétences, il est évident qu’AcademiaNet est le bon outil pour découvrir les meilleurs cerveaux d’un domaine scientifique", indique Laura Lots, coordinatrice du projet pour AcademiaNet au Fonds national suisse.

Davantage de visibilité et d’internationalité

Plus de 40 organisations scientifiques européennes désignent des chercheuses selon des critères stricts. "Cette procédure de nomination garantit que la base de données ne contient que les meilleures candidates d’une discipline", ajoute Laura Lots. Les personnes qui figurent sur cette liste évoluent dans un cercle de collègues de haut vol, comme les deux prix Nobel Christiane Nüsslein-Volhard et May-Britt Moser.

Le FNS est responsable de l’hébergement d’AcademiaNet depuis janvier 2020. Il développe la plateforme avec la maison d’édition Spektrum der Wissenschaft et 20 organisations partenaires. Rendre la base de données plus internationale est l’un des principaux objectifs que les responsables poursuivent. Cette extension géographique donne aux membres une plus grande visibilité dans un environnement de plus en plus international. Des succès sont déjà au rendez-vous : le réseau est en constante expansion. Cette année, des organisations de régions auparavant sous-représentées l’ont rejoint, notamment le Conseil supérieur de la recherche scientifique CSIC (Espagne) et le Conseil estonien de la recherche ETAg.

Anniversaire avec une campagne sur les réseaux sociaux

Outre l’engagement en faveur de l’égalité des sexes, Laura Lots, la coordinatrice du projet, voit une autre raison au succès dont jouit AcademiaNet auprès des organismes de financement : "L’engagement transfrontalier commun en faveur de l’égalité des sexes signifie également un engagement commun en faveur de l’excellence scientifique pour les organisations participantes". Cet anniversaire fait l’objet d’une campagne dans les réseaux sociaux. Via le hashtag #10YearsAcademiaNet, des chercheuses et des personnalités dirigeantes d’organisations scientifiques européennes commentent leurs succès en rapport avec AcademiaNet.


Contact

Division Égalité
Laura Lots
E-mail academianet@snf.ch