BRIDGE Discovery : moins de pesticides - des fichiers PDF plus accessibles

02/02/2021

Le FNS et Innosuisse financent pour la quatrième fois des projets de recherche d’excellence se distinguant par leur potentiel socio-économique. Ils y investissent 10,8 millions de francs.

La quatrième mise au concours de BRIDGE Discovery a donné lieu à la soumission de 79 requêtes. Des expert·es de la recherche appliquée et de la mise en œuvre des résultats scientifiques les ont ensuite évaluées, avant d’inviter vingt personnes parmi les requérant·es à présenter leurs projets. Suite à cela, le FNS et Innosuisse ont décidé d’allouer une enveloppe globale de 10,8 millions de francs à neuf projets d’excellence, ce qui représente un taux de réussite de 11 %.

Grande diversité

Les projets sélectionnés proviennent de domaines très différents, tels que les sciences de la vie, les technologies de l’information et de la communication ou les sciences de l’environnement. Il s’agit donc d’une grande variété de sujets, bien que BRIDGE Discovery se soit jusqu’à présent concentré sur l’innovation technologique.

L’un des projets est mené par Jean-Pierre Wolf (Université de Genève) en collaboration avec Pierre-Henri Dubuis (station de recherche Agroscope). Ils veulent minimiser l’utilisation des pesticides dans l’agriculture en détectant les agents pathogènes et leur propagation à un stade précoce. Pour ce faire, ils procèdent à une analyse automatique des images en utilisant l’apprentissage machine. Cette analyse est ensuite combinée aux données météorologiques pour modéliser la propagation des agents pathogènes. Les agriculteurs devraient ainsi réduire à la fois la pollution de l’environnement et les coûts de production.

Alireza Darvishy et Thilo Stadelmann (Haute école zurichoise des sciences appliquées) veulent mettre à disposition des publications scientifiques au format PDF pour les personnes souffrant de troubles visuels grâce au développement d’un système semi-automatique basé sur l’analyse du contenu. Ce système transforme un document PDF traditionnel en un document prévu pour répondre aux besoins des mal-voyants. Les textes, les graphiques, les formules mathématiques et les tableaux leur deviennent ainsi accessibles.

Avec le projet d’Antonia Fettelschoss-Gabriel (Hôpital universitaire de Zurich), BRIDGE Discovery soutient pour la première fois une entreprise vétérinaire. L’objectif est de développer un vaccin pour atténuer les réactions allergiques excessives des chevaux après une piqûre d’insecte. Les premières substances testées présentent déjà un grand potentiel. Ces études devraient également déboucher sur de nouvelles découvertes pour la recherche sur les allergies chez l’être humain.

Pour toutes les disciplines

La cinquième mise au concours de BRIDGE Discovery est ouverte depuis janvier 2021. Elle s’adresse désormais à toutes les disciplines, aussi à celles des sciences humaines et sociales. Les chercheuses et chercheurs peuvent envoyer une déclaration d’intention (letter of intent) jusqu’au 1er mars 2021 et soumettre un projet jusqu’au 17 mai 2021.

Contact

Division BRIDGE
E-mail discovery@bridge.ch