PRN sesam

​Le Pôle de recherche national (PRN) "sesam – Etude étiologique suisse sur la santé mentale"  a examiné les paramètres complexes qui sont déterminants pour un développement psychique sain tout au long de la vie. Principalement axés sur la grossesse et la naissance, les travaux visaient à examiner les changements qu’impliquent cette période pour les nouveau-nés et leurs parents.

Dans le cadre de plusieurs études partielles, les chercheurs du PRN "sesam" ont montré quel était l'impact du stress et de difficultés au cours de la grossesse sur la mère et le nouveau-né, en particulier en ce qui concerne le développement de l’enfant, les systèmes de régulation psychobiologiques du nourrisson et l’interaction de l’enfant avec ses parents. Dans ce cadre, ils ont identifié des facteurs psychiques et biologiques ayant un effet néfaste sur l’épanouissement d’un enfant. Ces facteurs vont ensuite servir de point de départ à l’élaboration de stratégies visant à favoriser le bon développement de l'enfant.

Par ailleurs, les chercheurs du PRN "sesam" ont mis au point ou approfondi des méthodes et des techniques qui vont faciliter l'analyse, selon différentes perspectives, du développement humain autour de la grossesse et de la naissance.

D'autres études partielles se sont intéressées aux aspects psychobiologiques spécifiques du développement humain.

En s'appuyant sur un modèle animal, une unité de recherche du PRN "sesam" a démontré que la séparation après la naissance modifiait durablement certains messagers et leurs récepteurs dans le cerveau. D’autres chercheurs ont réussi à représenter les réactions du cerveau à des influences environnementales majeures sur le plan émotionnel , telles que la musique ou les cris d’un enfant. Ces résultats ont permis aux chercheurs du PRN de mettre au point et d’évaluer des programmes spéciaux visant à rendre les parents plus sensibles aux besoins de leurs enfants et d'améliorer la qualité de leur partenariat.

Par ailleurs, le fruit de ces travaux permettra à l'avenir de mieux analyser les effets des gènes et d'autres facteurs héréditaires sur le développement humain.

Les conclusions tirées des dix études menées au total par le PRN "sesam" sont documentées dans près de 280 publications. Au cours de ses cinq années d'existence, ce PRN s’est fortement engagé dans l’encouragement de la relève. A la fin 2010, 46 étudiants en master et 33 candidats au doctorat ont achevé leurs travaux. Trois nouveaux postes de professeurs ont été créés dans le champ d’activité du PRN "sesam" à l’Université de Bâle. Deux de ces postes sont des doubles professorats entre la faculté de médecine et celle de psychologie. Ils ont ouvert la voie à une collaboration plus étroite entre ces deux facultés. Ces doubles professorats sont liés à une plateforme de recherche transfacultaire en neurosciences cognitives et moléculaires qui s'appuie sur les infrastructures créées par le PRN. Cette plateforme offre une base de données d'échantillons et un laboratoire pour effectuer des analyses également aux groupes de recherche qui ne font pas partie des deux facultés concernées.

Les travaux de recherche du PRN "sesam" ont commencé en août 2006 et se sont terminés à la fin septembre 2010. Le Département fédéral de l’intérieur (DFI) en avait disposé ainsi le 19 janvier 2009 sur demande de la direction du PRN "sesam", car il s’était avéré que l’objectif initial ne serait pas atteint en raison de l’incapacité à recruter suffisamment de participants à l’étude.

Contact

Fonds national suisse
secrétariat des PRN
E-mail nccr@snf.ch