Carrières

L’encouragement de carrières est l’une des missions principales du FNS, qui chaque année traite plus de 2000 requêtes de jeunes chercheuses et chercheurs réparties entre sur tous les instruments de la division Carrières. Ces requêtes sont évaluées par le Conseil national de la recherche du FNS dans le cadre d’une procédure de sélection définie.

​Le FNS propose divers instruments d'encouragement de la relève à divers niveaux de carrières. Ces instruments sont ouverts aux chercheuses et chercheurs ayant un lien avec la Suisse ainsi qu’à toutes les disciplines et à tous les thèmes (exception : Doc.CH) et proposent un ou plusieurs délais de soumission par année. Le FNS offre les principaux instruments d’encouragement de carrières suivants:

  • Doc.CH (limité aux disciplines des sciences humaines et sociales)
  • Postdoc.Mobility
  • Ambizione (y compris Ambizione-PROSPER/SCORE)
  • PRIMA (Promoting Women in Academia)
  • Eccellenza
  • Practice-to-Science

Informations complémentaires sur les instruments de carrières:

Les explications suivantes fournissent une description générale de la procédure de sélection en vigueur pour les instruments d’encouragement de carrières évalués par le Conseil de la recherche du FNS.

Les explications relatives à la procédure de sélection se fondent sur les règlements spécifiques applicables aux instruments, le règlement des subsides et le règlement d’organisation du Conseil national de la recherche. Ces descriptions n’ont pas de valeur juridique et ne remplacent en aucun cas les règlements précités.

  • Procédure de sélection: les principales étapes en un coup d’œil

    Dropdown Icon

    ​Dans l’encouragement de carrières, la procédure de sélection basée sur le principe de concurrence se déroule en trois phases:

    Soumission de la requête et étape administrative

    Le Secrétariat du FNS reçoit les requêtes des chercheuses et des chercheurs sur la plate-forme électronique mySNF. Il contrôle si les conditions formelles et personnelles pour le dépôt d’une requête sont remplies et en informe les requérant-e-s.

    Evaluation

    Selon l’instrument, l’évaluation suit une procédure à une ou deux étapes ( > "Evaluation: déroulement détaillé"). En ce qui concerne les procédures à une étape (Postdoc.Mobility), l’évaluation des candidatures s’effectue exclusivement sur la base des documents déposés, une expertise (recours à des expert-e-s externes) pouvant être demandée à ce niveau. Dans le cas d’une évaluation en deux étapes (pour Doc.CH, Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza), une présélection a d’abord lieu sur la base des documents de requête reçus. Les candidat-e-s sélectionnés pour la deuxième étape sont ensuite invités à une interview au cours de laquelle ils pourront présenter leur projet à une commission d’évaluation et répondre à des questions. Lors de la deuxième étape de certains instruments (Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza), des expert-e-s externes sont invités à produire une évaluation écrite sur les requêtes; Doc.CH n’a pas forcément recours aux expertises. L’évaluation globale de la candidature établie sur cette base par la commission d’évaluation est soumise au comité spécialisé Carrières pour acceptation.

    Décision

    Le comité spécialisé Carrières compétent discute des requêtes et prend une décision provisoire pour chacune d’entre elles (une décision définitive pour la première phase des procédures à deux étapes). Si l'application des critères d'évaluation prévus par le règlement ne conduit à aucune différenciation objective, la décision sur des requêtes scientifiquement équivalentes peut être prise par tirage au sort conformément au Règlement d'organisation du Conseil national de la recherche (article 23). La présidence du Conseil de la recherche contrôle ensuite la conformité de la procédure et vérifie que les budgets et les conditions-cadres ont été respectés, et, le cas échéant, approuve la décision provisoire, qui devient ainsi définitive.

    Une fois la procédure de sélection achevée, le Secrétariat du FNS communique la décision définitive aux requérant-e-s dans les plus brefs délais au moyen d’une décision et la motive dans le cas d’un rejet. Le traitement d’une requête peut durer, suivant l’instrument, entre quatre et dix mois.

  • Critères d’évaluation et principes

    Dropdown Icon

    ​Les requêtes sont évaluées sur la base des critères spécifiques aux instruments ainsi que – dès lors que les règlements spécifiques n’en prévoient pas – sur la base des critères internationaux usuels décrits dans le règlement général des subsides (art. 24):

    Critères d’évaluation se rapportant aux requérant-e-s:

    • accomplissements scientifiques à ce jour et compétences spécifiques pour le projet proposé;
    • selon l’instrument d’encouragement de carrières : Formation, accomplissements scientifiques à ce jour et compétences spécifiques pour le projet proposé, le cas échéant activité d’enseignement, plan de carrière.

    Critères d’évaluation relatifs au projet proposé:

    • portée scientifique et en dehors du monde scientifique (« broader impact » ; prise en compte uniquement pour les projets déclarés comme étant orientés vers l’application), originalité et actualité;
    • pertinence des méthodes et faisabilité.

    Le Data Management Plan (DMP) ne fait pas partie du processus d’évaluation scientifique et n’est pas transmis aux expert-e-s externes.

    Les principes suivants sont déterminants s’agissant des règles et de la pratique de l’évaluation et du processus de décision:

  • Soumission: examen du Secrétariat

    Dropdown Icon

    ​Les requêtes peuvent être déposées dans les délais prévus pour l’instrument de carrières. En ce qui concerne Postdoc.Mobility et Doc.CH, le dépôt des requêtes a lieu deux fois par an, tandis que les projets Ambizione, PRIMA et Eccellenza peuvent être remis une fois par année.

    Les requêtes doivent être soumises au Secrétariat du FNS par voie électronique sur la plate-forme mySNF ( >How To). Elles doivent être rédigées en anglais, à l’exception de la majorité des disciplines des sciences humaines et sociales où les requérant-e-s peuvent choisir entre l’allemand, le français, l’italien et l’anglais. Dans ces dernières disciplines, la langue devrait être choisie en fonction des langues dans lesquelles le thème de recherche correspondant est le plus souvent publié. Ceci permet de faciliter la recherche d’expert-e-s externes. La langue des masques de saisie et des interfaces utilisateurs peut être librement choisie dans mySNF (allemand, français ou anglais). La plate-forme mySNF est ouverte environ trois mois avant chaque date limite pour la soumission des requêtes.

    Le Secrétariat examine si toutes les requêtes déposées

    • remplissent les exigences formelles,
    • remplissent les conditions personnelles et
    • ne transgressent pas les règles de l’intégrité scientifique.

    Lorsque l’ensemble des exigences et conditions stipulées dans les règlements spécifiques applicables aux instruments et dans le règlement des subsides sont remplies, le FNS entre en matière sur la requête ; elle est alors transmise au Conseil de la recherche pour évaluation. Si ces exigences et conditions ne sont pas remplies, le FNS n’entre pas en matière sur la requête.

    Dans le cas où il suspecte un comportement scientifique inadapté, le FNS interrompt le traitement de la requête jusqu’à ce que le soupçon soit levé par une enquête. Si celui-ci se voit confirmé, le FNS peut prononcer des sanctions ( > règlement du Conseil de la recherche sur la gestion du comportement incorrect des requérant-e-s et des bénéficiaires de subsides dans le contexte scientifique).

    Le choix de la discipline ou de la sous-discipline et des mots-clés est décisif pour déterminer à quel organe spécialisé du Conseil de la recherche la requête sera attribuée.

    Le Secrétariat du FNS est à la disposition des requérant-e-s pour toute question relative aux requêtes, avant et durant le dépôt de la requête. Durant l’examen des requêtes, les requérant-e-s s’engagent à répondre aux questions du FNS concernant les documents fournis et à prêter leur concours lorsque la clarification de certains points apparaît nécessaire. Le FNS ne donne cependant aucun renseignement aux requérant-e-s concernant leur requête durant l’évaluation, jusqu’à la communication écrite des décisions définitives.

  • Evaluation: les acteurs et leurs rôles

    Dropdown Icon

    ​Les requêtes des instruments de carrières sont évaluées par le Conseil de la recherche du FNS dans le cadre d’une procédure établie à une ou deux étapes. Les acteurs suivants interviennent dans la procédure d’évaluation:

    Comité spécialisé Carrières

    L’encouragement de carrières et les instruments spécifiques y afférents relèvent de la compétence du comité spécialisé Carrières. Composé de représentant-e-s de toutes les divisions du Conseil de la recherche et au maximum de deux membres externes, il est présidé par un membre du Conseil de la recherche, également membre de la présidence du Conseil de la recherche. Le comité spécialisé Carrières assume la responsabilité de l’orientation stratégique des principaux instruments d’encouragement de carrières suivants, ainsi que du budget et de l’évaluation y afférents:

    • Doc.CH
    • Postdoc.Mobility
    • Ambizione
    • PRIMA
    • Practice-to-Science
    • Eccellenza

    Il établit des commissions d’évaluation spécialisées en vue de l’évaluation des requêtes concernant ces instruments, c’est-à-dire une à deux commissions pour chaque grand domaine (normalement entre deux et six par instrument), dont il ratifie les propositions. Le comité spécialisé rend alors des décisions provisoires, qu’il présente à la présidence du Conseil de la recherche pour approbation.

    Commissions d'évaluation

    Les commissions d’évaluation instituées par le comité spécialisé Carrières sont des panels spécialisés chargés d’évaluer les requêtes d’un instrument. Elles se composent de membres du Conseil de la recherche et peuvent comporter des spécialistes externes pour les épauler. Tous les membres d’une commission d’évaluation sont sur un pied d’égalité et perçoivent une indemnité pour leur activité auprès du FNS. Les commissions d'évaluation sont présidées en général par un membre du comité spécialisé Carrières. Elles attribuent d’une part les différentes requêtes aux rapporteuses/rapporteurs ou co-rapporteuses/co-rapporteurs et traitent d’autre part leurs recommandations en tant qu’organes. Les recommandations sont appréciées par les commissions d’évaluation (comparaison avec les autres requêtes traitées), puis approuvées ou modifiées par vote pour être ensuite soumises au comité spécialisé Carrières. En règle générale, le choix de la discipline par les requérant-e-s détermine à quelle commission d’évaluation la requête est attribuée.

    Rapporteuses et rapporteurs des commissions d’évaluation

    Pour chaque requête, un des membres de la commission d’évaluation instituée joue le rôle de rapporteuse ou de rapporteur et un autre celui de co-rapporteuse ou de co-rapporteur. La mission de tous les rapporteuses et des rapporteurs, co-rapporteuses et co-rapporteurs inclus, consiste à évaluer les requêtes qui leur ont été imparties – et ce, en tenant compte des éventuelles évaluations basées sur les critères effectuées par les expert-e-s externes qu’ils contrôlent, évaluent et complètent. Ils établissent ensuite un classement de chaque requête à l’intention de la commission d’évaluation et font, le cas échéant, une proposition de financement. Les justifications avancées pour le classement sont transmises en substance aux requérant-e-s, mais les rapporteuses et les rapporteurs gardent leur anonymat.

    Expert-e-s externes

    Le recours à des expert-e-s externes est possible ou obligatoire en fonction de l’instrument d’encouragement de carrière et de l’étape de l’évaluation. Les instruments nécessitant une expertise obligatoire (Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza) doivent, selon le règlement, disposer d’au moins deux expertises externes par requête avant une prise de décision (cf. règlement des subsides pour les exceptions). Les expert-e-s externes ont la mission d’évaluer les requêtes en se basant exclusivement sur les critères fixés par le FNS ( > "Critères d’évaluation et principes" et règlement de l’instrument respectif). Sur la base de ces critères, ils rendent une évaluation sur la requête, la carrière et les prestations scientifiques de la/du candidat-e.

  • Evaluation: déroulement détaillé

    Dropdown Icon

    ​Evaluation interne (procédure à une ou deux étapes)


    Dans l’encouragement de carrières, le FNS distingue les procédures d’évaluation à une étape des procédures à deux étapes ( > déroulements des procédures):

    • Procédure d’évaluation à deux étapes: la procédure à une étape décrite ci-dessus en matière de présélection des candidatures est adoptée dans les procédures à deux étapes (Doc.CH, Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza). Sur cette base, la commission d’évaluation présente au comité spécialisé Carrières des candidatures prometteuses, dont les candidat-e-s doivent être invités à une interview avec la commission lors d’une deuxième étape. Les candidat-e-s invités à une interview doivent, en fonction de l’instrument d’encouragement, compléter partiellement ou envoyer à nouveau leurs documents pour participer à la deuxième étape de la procédure.
    • Pour Ambizione, PRIMA et Eccellenza, toutes les requêtes autorisées à participer à la deuxième étape par le comité spécialisé Carrières sont obligatoirement soumises à des expert-e-s externes en vue d’une évaluation basée sur les critères prescrits. Les rapporteuses et rapporteurs compétents apprécient d’abord l’utilité des expertises (lorsqu’elles sont requises), lesquelles sont ensuite intégrées dans la suite de la procédure en fonction de leur pertinence. Parmi les critères caractérisant l’utilité d’une expertise figurent principalement la compréhensibilité, la clarté et le caractère concret des textes des évaluations.


    En se fondant sur les expertises, les rapporteuses et rapporteurs établissent à nouveau, comme lors de la première étape, une proposition écrite à l’intention de la commission d’évaluation mentionnant leur évaluation de la ou des candidatures qu’ils ont traitée-s. De plus, les interviews avec les candidat-e-s (présentation et discussion) sont intégrées à l’évaluation comparative par la commission d’évaluation. Sur la base de ces éléments, cette dernière propose au comité spécialisé Carrières les candidatures qui doivent bénéficier ou non d’un financement. Le comité spécialisé soumet la décision définitive en matière de soutien à la présidence du Conseil de la recherche pour approbation finale.

    Les rapporteuses/rapporteurs reportent leurs commentaires, leur évaluation et leur classement de la requête dans un formulaire d’évaluation. Des indications les informent que les justifications qu’ils ont avancées pour le classement global sont transmises en substance aux requérant-e-s, mais qu’ils gardent leur anonymat.

    Evaluation externe (peer review)

    Le Secrétariat du FNS demande aux expert-e-s externes sélectionnés s’ils souhaitent procéder à une expertise. S’ils acceptent, ils ont accès aux documents liés à la requête via mySNF. Ils remettent également leur expertise sur la plate-forme mySNF, dans les délais fixés par le FNS. Dès que les expertises sont déposées, les rapporteuses/rapporteurs et les co-rapporteuses/co-rapporteurs y ont accès. Dans le cas où elles ne sont pas remises dans les délais, il faut faire appel à d’autres expert-e-s externes.

    Les expert-e-s externes évaluent les requêtes en se fondant exclusivement sur les critères formulés par le FNS ( > Critères d’évaluation et principes). Pour chaque bloc de critères, ils donnent des appréciations sur une échelle allant d’«exceptionnel» à «insuffisant». Pour finir, ils prononcent un jugement global sur la requête (concernant le ou la requérant-e et le projet) et font un résumé des arguments qui ont motivé leur évaluation. Le FNS informe les expert-e-s externes qu’il transférera le texte complet de leur évaluation aux requérant-e-s. Toutefois, le FNS ne transmet, en principe, aucune remarque diffamatoire. Les expert-e-s gardent leur anonymat.

    Le recours à des expert-e-s externes est obligatoire pour toutes les requêtes des instruments Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza qui atteignent la deuxième étape. Une expertise externe est possible, mais pas obligatoire, pour tous les autres instruments de l’encouragement de carrières. C’est la rapporteuse/le rapporteur ou la co-rapporteuse/le co-rapporteur de la requête qui décide si une telle expertise a lieu.

  • ​Evaluation: sélection des expert-e-s

    Dropdown Icon

    Dans le cadre de l’encouragement de carrières, la procédure de sélection requiert des expert-e-s internes et – selon l’instrument – également externes (à titre facultatif ou obligatoire), lesquels sont choisis comme suit:

    • Expert-e-s internes: en qualité de rapporteuses/rapporteurs ou de co-rapporteuses/co-rapporteurs, les membres de la commission d’évaluation concernée se chargent du traitement interne et de l’évaluation des requêtes. Ils ont été sélectionnés par le comité spécialisé Carrières en raison de l’ampleur de leur expérience et de leur savoir en tant que chercheurs ainsi que de leurs compétences dans leur domaine spécifique. Le Secrétariat attribue les différentes requêtes aux membres d’une commission en se fondant sur la discipline choisie par les requérant-e-s, les mots-clés qu’ils ont saisis et la brève description de leur projet. Dans la mesure du possible, il essaie également de tenir compte de la charge de travail individuelle des membres. Les rapporteuses et les rapporteurs peuvent modifier cette attribution.
    • Expert-e-s externes: les expert-e-s externes sont sélectionnés pour une requête en fonction de leurs compétences spécialisées. Ils doivent être aussi indépendants que possible du FNS et des requérant-e-s et avoir comme base de référence l’état actuel de la recherche internationale dans le domaine concerné. Le FNS choisit les expert-e-s externes avant tout à l’étranger. Ils sont désignés par les rapporteuses et les rapporteurs, soutenus par le Secrétariat.

    S’agissant des instruments de carrières avec expertise obligatoire (Ambizione, PRIMA, Practice-to-Science et Eccellenza), le FNS doit, au vu du taux d’acceptation plutôt faible, faire appel à un nombre nettement plus élevé d’expert-e-s pour remplir l’exigence de deux expert-e-s externes par requête. Les expert-e-s externes ne reçoivent généralement aucune indemnité financière de la part du FNS.

  • Décision: déroulement détaillé

    Dropdown Icon

    ​Délibération au sein de la commission d’évaluation et décision provisoire

    Le comité spécialisé Carrières institue en général entre deux et six commissions d’évaluation afin de procéder au traitement de toutes les requêtes déposées dans un instrument d’encouragement de carrières, soit une à deux pour chaque grand domaine de recherche:

    • sciences sociales et humaines;
    • mathématiques, sciences naturelles et de l’ingénieur
    • biologie et médecine (pour certains instruments, une commission d’évaluation spécialisée est par ailleurs instituée pour les requêtes du domaine médical ou clinique).

    Durant les séances des commissions d’évaluation en vue du traitement des requêtes, les rapporteuses/les rapporteurs présentent les requêtes qui leur ont été attribuées, se réfèrent le cas échéant aux expertises externes et justifient une nouvelle fois leurs propres recommandations. Les co-rapporteuses/les co-rapporteurs fournissent également leur évaluation. La requête est ensuite comparée aux autres requêtes déposées au sein de la commission d’évaluation. Pour finir, la commission d’évaluation délibère sur chacune des requêtes avec pour objet le classement définitif des requêtes dans l’une des six catégories, allant d’"exceptionnel" à "insuffisant", et la décision de l’approbation (avec proposition de financement) ou du rejet. Chaque commission d’évaluation établit sur cette base une proposition mentionnant les requêtes qui doivent être approuvées et celles qui doivent être rejetées. Lors d’une procédure à deux étapes, les membres de la commission décident quelles candidates/quels candidats seront invités à une interview.

    Les commissions d’évaluation sont informées avant la séance du budget à disposition ou – dans le cas d’une procédure à deux étapes – du nombre de candidat-e-s à inviter pour la deuxième phase, répartis en fonction du nombre des requêtes traitées par les différentes commissions d’évaluation.

    La proposition de chaque commission d’évaluation est présentée au comité spécialisé Carrières, qui statue en dernier ressort sur toutes les décisions de la première étape lors d’une procédure à deux étapes en les comparant avec celles des autres commissions d’évaluation. Dans le cadre de procédures à une seule étape ou des décisions relatives à la deuxième étape, les décisions provisoires du comité spécialisé Carrières sont soumises à la présidence du Conseil de la recherche pour approbation définitive.

    Décision définitive de la présidence du Conseil de la recherche

    La présidence du Conseil de la recherche approuve les décisions provisoires des divisions et des comités spécialisés. Elle siège une dizaine de fois par année. Tous les membres de la présidence reçoivent les listes contenant les décisions provisoires avant la séance. La présidence vote en bloc l’approbation des décisions provisoires pour chaque division ou chaque comité spécialisé. Si les décisions provisoires sont ratifiées, elles deviennent ainsi définitives ; si elles ne sont pas acceptées, elles sont renvoyées au comité correspondant.

    L’approbation des décisions par la présidence du Conseil de la recherche sert notamment à garantir la bonne application de la procédure de sélection. En conséquence, seules les requêtes soupçonnées de ne pas avoir été traitées selon la procédure ou pour lesquelles il y a eu un précédent font l’objet d’une discussion au sein de la présidence.

  • Décision: communication aux requérant-e-s

    Dropdown Icon

    ​Pour une procédure d'évaluation comprenant une étape, la procédure de sélection se déroule en règle générale sur env. cinq mois. Pour les procédures à deux étapes, le traitement peut s’étendre jusqu’à dix mois. En règle générale, il faut par conséquent compter entre cinq et dix mois après l’échéance de l’entrée des requêtes, selon l’instrument d’encouragement, pour qu’une décision définitive soit prise. Le Secrétariat du FNS communique les décisions définitives aux requérant-e-s dans les plus brefs délais au moyen d’une décision (conformément à la loi fédérale sur la procédure administrative).

    Les candidat-e-s ayant soumis une requête auprès d’instruments comprenant deux étapes de sélection reçoivent soit une invitation à une interview ou à déposer une requête complète, soit un rejet définitif au plus tard trois à six mois après le dépôt de la requête.

    Les décisions d’approbation contiennent des informations relative:

    • au classement comparatif de la requête,
    • à la durée approuvée pour le projet,
    • au montant total approuvé et à son versement par tranches annuelles,
    • à la procédure quant au déblocage des subsides.

    Les décisions d’approbation peuvent également contenir des conditions quant à la réalisation du projet proposé, lesquelles doivent être remplies avant que ne soient débloqués les subsides.

    Les décisions de rejet contiennent les informations relatives:

    • au classement comparatif de la requête,
    • aux principales raisons motivant le rejet de la requête.

    Les expertises externes sous forme anonymisée, pour autant qu’elles aient été demandées et qu’elles soient disponibles, sont mises à la disposition des requérant-e-s pour consultation sur mySNF. Toutefois, le FNS ne transmet, en principe, aucune remarque diffamatoire.

  • Reconsidération et recours

    Dropdown Icon

    ​Les décisions prises par le FNS peuvent être déférées au Tribunal administratif fédéral. En lieu et place d’une prise de position au tribunal, le FNS a la possibilité de procéder au réexamen de sa décision et d’en prendre une nouvelle.

    Les demandes de reconsidération que les requérant-e-s adressent au FNS doivent être justifiées et sont examinées par le Secrétariat du FNS. Si cet examen ne révèle aucune présomption de décision erronée, le FNS ne tient pas compte de la demande de reconsidération. Dans le cas contraire, c’est le Conseil de la recherche qui traite la demande de reconsidération. Celui-ci peut soit renvoyer la requête soit prendre une nouvelle décision quant au contenu de la requête concernée.

    Le FNS recommande aux requérant-e-s de contacter auparavant le Secrétariat du FNS afin de s’informer du déroulement d’une procédure de recours. Ceci n’affecte toutefois en rien le délai de recours de 30 jours.