Interdisciplinaires, collaboratifs et pionniers – 16 projets Sinergia

12/06/2019

Le FNS investit 39,8 millions de francs dans une nouvelle série de projets Sinergia, qui mettent respectivement à l’honneur plusieurs disciplines spécialisées, et octroie à ce titre des subsides à 50 chercheuses et chercheurs.

En décembre 2018, 83 demandes de subside Sinergia ont été soumises au FNS. Parmi les 97 disciplines représentées, la moitié sont liées à la biologie et la médecine, un quart aux sciences humaines et sociales et un dernier quart aux mathématiques et aux sciences naturelles et de l’ingénieur.

Quelque 16 projets ont passé avec succès la procédure de sélection, portant ainsi le taux de réussite à 20 % pour le semestre concerné. En moyenne, le subside alloué s’élève à 2,4 millions de francs par projet, soit une enveloppe de 39,8 millions de francs au total. La plupart des projets sont prévus sur une durée de quatre ans.

Réaction à la radiothérapie

L’un des projets porte sur la radiothérapie. Des chercheuses et chercheurs du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et de l’université de Bordeaux confrontent les paramètres physicochimiques d’une radiothérapie à très haut débit de dose à ceux d’une radiothérapie à débit de dose ordinaire. Parallèlement, ils observent la réponse biologique consécutive à une irradiation aussi forte, en particulier les signaux inflammatoires et la régulation du système immunitaire. L’étude vise à acquérir les connaissances nécessaires à l’administration d’une radiothérapie à très haut débit de dose à des patientes et patients atteints d’un cancer.

Herbier de Rousseau

Un autre projet porte sur l’herbier du philosophe et naturaliste Jean-Jacques Rousseau, qui ne comprend pas moins de 3000 espèces végétales. Les chercheuses et chercheurs de l’université de Neuchâtel se réfèrent aux connaissances intellectuelles et scientifiques de l’époque. En outre, ils entendent mettre en évidence l’évolution de la flore de la région de Neuchâtel du 18e siècle à nos jours et s’intéressent, en particulier, à la répartition spatiale des espèces, au développement des plantes, mousses et lichens menacés ainsi qu’à la présence d’espèces étrangères.

Parmi les 50 bénéficiaires de subsides, 76 % sont rattachés à une université de Suisse ou une EPF, 4 % à un autre institut de recherche ou un hôpital non universitaire, 4 % à une haute école spécialisée et 16 % à une université étrangère. La liste complète des projets encouragés est disponible sur le site internet de Sinergia.

Contact

Division : InterCo – Coopération interdisciplinaire et internationale
E-mail sinergia@snf.ch