Appel JPND JTC 2024 – Programme conjoint de l’UE sur les maladies neurodégénératives

Le programme conjoint de l’UE « Neurodegenerative Disease Research (JPND) » lance un appel transnational sur les mécanismes et l’évaluation de la progression des maladies neurodégénératives au stade précoce.

Le JPND, qui vise à soutenir la collaboration transnationale dans la recherche sur les neurodégénérescences, lance un appel à projets sur les mécanismes et la mesure de la progression de ces maladies au stade précoce.

Cet appel conjoint transnational a pour but d’améliorer la connaissance des mécanismes des maladies neurodégénératives et l’évaluation de leur progression aux stades précoces et pré-symptomatiques.

Les propositions soumises dans le cadre de cet appel peuvent inclure, sans s’y limiter, les démarches de recherche suivantes :

  • élucider l’influence de facteurs moléculaires, physiologiques, psychologiques et sociaux et leurs trajectoires dans la progression des maladies neurodégénératives et découvrir de nouvelles voies ;
  • définir les principales étapes régulatrices affectant l’apparition et la progression de la maladie ;
  • associer les marqueurs moléculaires, psychologiques, sociaux et physiologiques afin de rendre le diagnostic plus fiable ;
  • harmoniser l’utilisation de nouvelles technologies et mesures cliniques afin d’accroître la fiabilité et la reproductibilité du dépistage et du suivi de la maladie ;
  • identifier les facteurs moléculaires, environnementaux, sociaux et comportementaux de la progression de la maladie afin de déterminer les facteurs de risque, de protection et de résilience ;
  • examiner les processus pathologiques relatifs à la neurodégénérescence à l’aide de l’intelligence artificielle et d’autres technologies de pointe pour comprendre le rôle des voies mécanistiques ;
  • améliorer la stratification des patient·es en établissant des mesures et des techniques permettant de caractériser des sous-groupes cliniques dans les phases pré-symptomatiques (« phénotypes à risques » ou groupes « à risques » par ex.) ;
  • identifier des mécanismes de compensation associés aux stades précoces des maladies neurodégénératives ;
  • analyser de façon systématique l’influence de la variabilité génétique, épigénétique et phénotypique à la base des maladies neurodégénératives sur la progression de la maladie.

Les maladies neurodégénératives visées par l’appel à projets sont la maladie d’Alzheimer et autres démences, la maladie de Parkinson et les troubles liés à celle-ci, les maladies à prions, les maladies des motoneurones, la maladie de Huntington, l’ataxie spinocérébelleuse et l’amyotrophie spinale.

Les esquisses de projets doivent être soumises au plus tard le 5 mars 2024 à 12h00 CET, via l’outil de soumission électronique.

Les requêtes complètes doivent être remises au plus tard le 25 juin 2024 à 12h00 CEST, via l’outil de soumission électronique.