Collaboration avec le Japon : AMED et JST Alignments Calls

Les chercheuses et chercheurs menant un projet encouragé par le FNS peuvent y associer leurs homologues japonais afin de participer aux appels à projets de l’AMED et de la JST.

Dans le cadre du programme gouvernemental « ASPIRE », l’Agence japonaise pour la recherche médicale et le développement (AMED) et l’Agence japonaise pour la science et la technologie (JST) ont de nouveau lancé des appels à projets (« Alignment Calls ») en 2024. L’idée est que les groupes de recherche japonais rejoignent des projets déjà financés dans l’un des pays partenaires, pour ensuite soumettre leurs requêtes à l’AMED ou à la JST. Cette démarche permet aux agences de financement japonaises de cibler des chercheuses et chercheurs considérés comme excellents dans les pays partenaires. Le FNS compte au nombre des organisations y participant.

La durée du projet japonais et du projet dans le pays partenaire ne doit pas forcément coïncider. Les chercheuses et chercheurs dont le projet dans le pays partenaire a une durée résiduelle relativement courte sont également éligibles à un financement.

Le budget japonais peut couvrir les frais de collaboration des deux équipes. Important : les chercheuses et chercheurs de Suisse n’ont pas besoin de fournir de renseignements complémentaires au FNS, car c’est à leurs homologues japonais de soumettre les projets à l’AMED ou à la JST.

Comme les agences partenaires de plusieurs pays participent à cette mise au concours, il faut s’attendre à une forte concurrence.

Mise au concours AMED

En ce qui concerne l’AMED, les projets peuvent uniquement être soumis dans la catégorie « ASPIRE-B ». L’« Alignment Call » se concentre sur les thèmes suivants :

  • structure et fonction cellulaire,
  • systèmes complexes des organismes vivants,
  • étapes de la vie humaine.

L’appel à projets de l’AMED a été lancé le 8 mars 2024. Les requêtes doivent être soumises avant le 28 mai 2024 à midi (heure normale du Japon).

La mise au concours de l’AMED vise des projets avec une durée de trois à cinq ans, dont le financement peut aller jusqu’à 115 millions de yens par projet. L’AMED sera en mesure de financer environ trois projets.

Mise au concours JST

Pour la JST, les projets peuvent être soumis dans les catégories « top scientist » ou « rising scientist ». Les chercheuses et chercheurs du Japon pourront eux-mêmes sélectionner la catégorie qui leur correspond. Les propositions soumises à la JST peuvent relever des domaines de recherche suivants :

  • IA et information,
  • biotechnologies,
  • énergies,
  • matériaux,
  • mécanique quantique,
  • semi-conducteurs,
  • télécommunications.

La JST a lancé son appel le 11 mars 2024. En l’occurrence, il n’est pas nécessaire de soumettre d’esquisse de projet, mais la JST apprécierait un préavis jusqu’au 9 avril 2024. Le délai de soumission à respecter pour les requêtes complètes est le 9 mai 2024 à midi (heure normale du Japon).

Les chercheuses et chercheurs soumettant une requête « top scientist » à la JST peuvent demander jusqu’à 500 millions de yens par projet pour une durée maximale de 5 ans. La JST sera en mesure de financer environ 15 projets de ce type. En ce qui concerne les subsides « rising scientists », les requérant·es peuvent demander jusqu’à 90 millions de yens par projet pour une durée maximale de 3 ans. La JST sera en mesure de financer environ 20 projets de ce type.

Des informations supplémentaires concernant les deux mises au concours sont disponibles sur les sites Internet correspondants.