SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships (SPF)

Subsides pour les chercheurs et chercheuses en début de carrière.

Suite à la non-association de la Suisse à Horizon Europe, dès 2021, les chercheuses et chercheurs en début de carrière avec la Suisse comme pays de destination ne peuvent pas solliciter des subventions monobénéficiaires comme les actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA).

Dans le cadre des mesures transitoires qu’il propose, le FNS lance une mise au concours comparable en 2021. Quelle que soit leur nationalité, les requérant·es avec la Suisse comme pays de destination, qui envisageaient de solliciter une bourse individuelle postdoctorale Marie Skłodowska-Curie (MSCA), peuvent soumettre leur projet.

Le subside concerne l’ensemble des disciplines et sujets de recherche.

L’instrument d’encouragement proposera aux requérant·es titulaires d’un doctorat et justifiant d’une expérience postdoctorale de huit ans au maximum un poste au sein d’un établissement de recherche à but non lucratif en Suisse pour une durée de 12 à 24 mois.

Le subside inclut le salaire du ou de la postdoctorant·e, y compris les cotisations aux assurances sociales, les fonds de recherche et les frais pour conférences.

Image: © Universität Basel, Christian Flierl

  • Participation requirements

    Dropdown Icon

    Critères d’éligibilité

    Toute requête pour les SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships doit satisfaire aux critères suivants:

  • How To

    Dropdown Icon

    Soumission de projets

    Compte mySNF:

    Pour soumettre votre projet au FNS, vous devez disposer d’un compte sur la plate-forme électronique mySNFExternal Link Icon.

    Les données de connexion vous seront transmises par courriel. Pour garantir un accès en temps opportun, les nouveaux comptes d’utilisateur doivent être demandés au plus tard deux jours ouvrés avant l’échéance du délai de pré-inscription. Le compte mySNFExternal Link Icon restera valide pour de futures requêtes et pendant toute la durée des projets approuvés.

    Documents requis dans le cadre de la soumission d’une requête:

    Critères d’éligibilité applicables à l’institution hôte

    Budget:

    Les SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships couvrent le salaire des bénéficiaires, y compris les charges sociales.

  • Procédure d’évaluation

    Dropdown Icon

    Réception et contrôle au sein du FNS:

    Contrôle du respect des exigences formelles et de l’éligibilité

    (art. 5.3 de la mise au concours)External Link Icon

    Le Conseil national de la recherche du FNS et l’organe d’évaluation nommé par ses soins répondent de l’évaluation scientifique et des décisions prises en matière d’encouragement.

  • Administration des subsides

    Dropdown Icon

    Pour de plus amples informations sur l’administration des subsides, prière de consulter les liens suivants:

  • Documents

    Dropdown Icon
  • FAQ

    Dropdown Icon

    Quel est le montant d’un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship?

    Avec les Swiss Postdoctoral Fellowships, le FNS couvre le salaire de la ou du bénéficiaire ainsi que les charges sociales. Le salaire brut moyen s’élève à CHF 105’000.– par an pour un temps plein (1 ETP). Le FNS et le service des ressources humaines de l’établissement d’enseignement supérieur, où la ou le bénéficiaire est engagé, définiront conjointement le montant exact du salaire des postdoctorant·es en fonction de la grille salariale en vigueur au sein de l’établissement pour les chercheurs et chercheuses justifiant de qualifications équivalentes.

    Pour les directives relatives aux taux appliqués aux collaboratrices/teurs et aux charges sociales, veuillez vous référer au document suivant:

    Annexe 12 : Fourchettes salariales, directives pour les collaboratrices et collaborateurs dans des projets soutenus par le FNS, et charges sociales forfaitaires (PDF)

    En plus du salaire de la ou du bénéficiaire, les fonds du projet, y compris les coûts de recherche directement liés à la mise en œuvre du projet ainsi que les contributions à la formation et au réseautage, sont couverts. Les fonds dédiés au projet ne doivent pas excéder un montant de CHF 24’000 pour un subside de deux ans. Si le Swiss Postdoctoral Fellowship est accordé pour une durée inférieure à deux ans, le montant maximum alloué est réduit proportionnellement.

    Les travaux de recherche encouragés au travers d’un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship peuvent-ils être poursuivis dans différentes institutions hôtes?

    En principe, les Swiss Postdoctoral Fellowships sont octroyés pour un séjour ininterrompu en Suisse. Cependant, il est permis de séjourner dans différentes institutions hôtes en Suisse ou à l’étranger. Les projets de recherche encouragés au travers d’un Swiss Postdoctoral Fellowship peuvent également être menés en partie dans des institutions actives dans le domaine pratique (industrie, administration, etc.; mobilité intersectorielle). Toutefois, la durée totale d’un tel séjour ne doit pas dépasser un tiers de celle du Swiss Postdoctoral Fellowship. La ou le bénéficiaire restera employé dans l’institution hôte (principale) en Suisse durant la période effectuée dans une autre institution.

    En tant que chercheuse ou chercheur dans le domaine médical, dois-je être titulaire d’un doctorat (PhD) pour pouvoir bénéficier d’un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship, ou un titre de MD est-il également accepté?

    A la date limite de soumission, les chercheuses et chercheurs doivent être titulaires d’un doctorat (PhD) pour être admissibles au statut de scientifiques postdoctoraux. Un diplôme de docteur·e en médecine est uniquement accepté s’il correspond à un doctorat de recherche ou à un diplôme académique comparable (PhD, MD-PhD), ou si la chercheuse ou le chercheur peut démontrer qu’elle/il a été nommé·e à un poste nécessitant une équivalence doctorale (p. ex. post de postdoctorant·e, nomination à une chaire professorale à la faveur d’un examen d’état ou d’un examen équivalent). Les titres de docteur·e en médecine correspondant à une formation médicale de base (par ex. MD; voir également l’annexe V de la directive 2005/36/CE) ne sont pas considérés comme équivalents au doctorat.

    Les chercheuses et chercheurs qui ont défendu leur thèse de doctorat, mais auxquels le titre de docteur·e n’a pas encore formellement été décerné sont également considérés comme des scientifiques postdoctoraux et sont admissibles. Un document officiel confirmant que les candidat·es ont passé avec succès l’examen de doctorat est requis.

    Veuillez noter que les études doctorales en vue d’obtenir un titre de MD-PhD ne peuvent pas être encouragées dans le cadre de la mise au concours des SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships.

    Ai-je la possibilité de travailler à temps partiel en tant que bénéficiaire d’un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship?

    En tant que bénéficiaires de subside, les chercheuses et chercheurs sont tenus de respecter un taux d’occupation de 100% (1,0 équivalent temps plein, ETP). Un travail à temps partiel correspondant à un taux d’occupation d’au moins 80% (0,8 ETP) est possible si le ou la bénéficiaire assume des responsabilités cliniques ou de soins, ou suit des cours dans un établissement d’enseignement supérieur en vue de sa carrière à venir.

    Pour les chercheuses et chercheurs effectuant un travail clinique, la part salariale dédiée à la recherche (au minimum 80%) est couverte par le Swiss Postdoctoral Fellowship. La part salariale dédiée au travail clinique (jusqu’à 20%) doit être assumée par l’institution de recherche.

    En tant que bénéficiaire d’un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship, puis-je différer le début du subside et, le cas échéant, pour combien de temps?

    Oui, le versement du subside peut être différé jusqu’à un an après réception de la lettre de décision du FNS.

    Je suis bénéficiaire d’une bourse MSCA. Puis-je postuler pour un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship?

    Les bénéficiaires d’une bourse MSCA peuvent poser leur candidature à un Swiss Postdoctoral Fellowship si les critères d’admissibilité sont remplis. Au moment du dépôt de la requête et pendant qu’elle est en cours auprès du FNS, les requérant·es sont tenus d’informer le FNS des autres requêtes en cours déposées auprès du FNS ou auprès de tiers ainsi que des subsides qu’ils perçoivent toujours de la part du FNS ou de la part de tiers (règlement des subsides (PDF), Art. 18). Le FNS n’octroie aucun subside pour des projets de recherche déjà soutenus par le FNS ou par des tiers (règlement des subsides (PDF), art. 8, al. 3, let. e). Autrement dit, un double financement pour le même projet de recherche est explicitement exclu. Si un ou une requérant·e devait recevoir un autre subside de la part du FNS pour le même projet, il serait tenu de décider lequel accepter et lequel refuser.

    Une directrice ou un directeur de thèse peut-il accueillir plusieurs bénéficiaires de subside dans le cadre des Swiss Postdoctoral Fellowships?

    Oui, un directeur ou une directrice de thèse peut accueillir plusieurs bénéficiaires d’un Swiss Postdoctoral Fellowship, pour autant qu’un encouragement soit assuré pour chacun d’entre eux. Toutefois, le FNS n’attribue aucun subside aux projets de recherche déjà financés par le FNS ou par des tiers (règlement des subsides (PDF), art. 8, al. 3). Autrement dit, un double financement pour le même projet de recherche est explicitement exclu.

    Dans le cadre des SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships, est-il possible qu’une chercheuse ou un chercheur ayant vécu pendant plus d’une année en Suisse puisse postuler à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship?

    Non, la chercheuse ou le chercheur n’est pas admissible à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship. Afin d’assurer une égalité de traitement entre tous les requérant·es, la règle de mobilité s’applique de manière stricte*. Toutefois, de courts séjours pour des raisons médicales (y compris une mise en quarantaine suite aux réglementations liées au Covid-19) ne seront pas pris en compte pour évaluer la règle de mobilité. Si la chercheuse ou le chercheur a dû déménager en Suisse afin de bénéficier de soins médicaux pendant un laps de temps assez important, ce long séjour sera toutefois pris en compte.

    *A noter: la date limite de soumission des requêtes déposées dans le cadre des Marie Skłodowska-Curie Actions (MSCA) Postdoctoral Fellowships ayant été fixée cette année au 12 octobre 2021, les chercheuses et chercheurs qui auraient pu satisfaire à la règle de mobilité avant le 12 octobre 2021 et déposer une candidature au titre des MSCA Postdoctoral Fellowships peuvent également postuler à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship.

    Dans le cadre des SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships, comment la règle de mobilité sera-t-elle appliquée aux périodes de travail à distance/télétravail lors de l’évaluation de l’admissibilité?

    Afin d’être admissible, la chercheuse ou le chercheur ne doit pas se trouver dans l’une des deux situations suivantes*:

    • Avoir vécu en Suisse pendant plus de 12 mois au cours des 36 mois qui précèdent immédiatement la date limite de soumission;
    • Avoir mené son activité principale (travail, études, etc.) en Suisse pendant plus de 12 mois au cours des 36 mois qui précèdent immédiatement la date limite de soumission fixée dans la mise au concours. Lorsqu’une collaboratrice ou un collaborateur établi en Suisse travaille à distance depuis un autre pays, la Suisse est considérée comme son lieu principal d’activité.

    Exemple: une chercheuse a débuté un contrat avec une université suisse en janvier 2020. Toutefois, la chercheuse a travaillé pour celle-ci à distance depuis un autre pays. Conformément à la règle de mobilité des Swiss Postdoctoral Fellowships, la chercheuse ne sera pas admissible.

    *A noter: la date limite de soumission des requêtes déposées dans le cadre des Marie Skłodowska-Curie Actions (MSCA) Postdoctoral Fellowships ayant été fixée cette année au 12 octobre 2021, les chercheuses et chercheurs qui auraient pu satisfaire à la règle de mobilité avant le 12 octobre 2021 et déposer une candidature au titre des MSCA Postdoctoral Fellowships peuvent également postuler à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship.

    Après avoir obtenu le titre de PhD, une chercheuse ou un chercheur dépasse la fenêtre d’admissibilité fixée à 8 ans par rapport au délai de soumission. Peut-il/elle quand même postuler à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship?

    Une prolongation peut être sollicitée dans le cas où les chercheuses et chercheurs dépassent la fenêtre d’admission par rapport au délai de soumission. Ils doivent exposer au FNS les motifs pour lesquels ils sollicitent une prolongation. Les motifs de retard suivants sont notamment acceptables (voir clause 1.11, al. 2 du règlement d’exécution général relatif au règlement des subsides (PDF)):

    a. congé de paternité, d’adoption ou parental;

    b. incapacité de travail due à une maladie ou un accident;

    c. devoir d’assistance;

    d. services à la communauté, notamment service militaire ou civil;

    e. formation continue liée à l’activité scientifique, notamment stage ou activité clinique;

    f. activités préparatoires en lien avec la thèse, par exemple participation à des cours d’une école doctorale.

    Les semaines durant lesquelles l’activité de recherche était interrompue, réduite ou n’a pas pu être augmentée pour une raison acceptable seront prises en compte pour la prolongation. C’est la différence en pourcentage entre le taux d’occupation effectif et un 100% qui est déterminante. En cas d’interruption de l’activité de recherche, les semaines concernées sont prises en compte à 100% pour la prolongation.

    En cas de maternité, la période est prolongée de 18 mois par enfant. S’il est prouvé que le retard dépasse 18 mois, cette période est prolongée en conséquence.

    Remarque importante: le FNS ne procèdera à une évaluation de l’admissibilité qu’une fois le délai de soumission échu, en se basant sur l’intégralité du dossier. Autrement dit, une vérification de pré-admissibilité ne peut avoir lieu avant la date limite fixée dans la mise au concours.

    Dans le cadre des SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships, les chercheuses et chercheurs peuvent-ils déposer une candidature quelle que soit leur nationalité?

    Les chercheuses et chercheurs posant leur candidature pour un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship peuvent être de n’importe quelle nationalité (y compris de nationalité suisse), s’ils n’ont pas été domiciliés, ou n’ont pas mené leur activité principale (travail, études) en Suisse pendant plus de 12 mois au cours des 36 mois qui précèdent immédiatement la date limite de soumission*.

    *Veuillez noter: la date limite de soumission des requêtes déposées dans le cadre des Marie Skłodowska-Curie Actions (MSCA) Postdoctoral Fellowships ayant été fixée cette année au 12 octobre 2021, les chercheuses et chercheurs qui auraient pu satisfaire à la règle de mobilité avant le 12 octobre 2021 et déposer une candidature au titre des MSCA Postdoctoral Fellowships peuvent également postuler à un SNSF Swiss Postdoctoral Fellowship.

  • News

    Dropdown Icon