Réseau européen QuantERA : quatre projets cofinancés

Microscopie, ordinateurs et réseaux quantiques de demain : 24 projets transnationaux reçoivent un financement pour plus de 27 millions de francs. Quatre projets sont menés par des scientifiques de Suisse financés par le FNS.

Le dernier concours de QuantERA, lancé début 2023, portait sur les technologies quantiques. Celles-ci comprennent les domaines de communication et simulations quantiques, l’informatique quantique, ainsi que la métrologie et l’imagerie quantique. Au niveau européen, 101 requêtes ont été soumises (resp. 18 en Suisse/avec partenaire suisse) pour un taux de succès de 23,8% (resp. 22,2%). Parmi les 24 projets sélectionnés, 18 ont un partenaire d’un pays de l’Union européenne élargie et quatre sont menés par des chercheuses et chercheurs de Suisse financés par le FNS.

Contribution suisse à la prochaine révolution quantique

En réunissant des scientifiques de renom d’Allemagne, de Croatie, d’Espagne, de Finlande et de Suisse, le projet QNet a pour but de développer des concepts et des méthodes pour manipuler l'information quantique en présence de désordre et de dissipation, en mettant l’accent sur le transport dans des réseaux quantiques avec interactions à grande échelle.

Le projet GeMOS s’intéresse à des nanostructures de semiconducteurs à base de Germanium dont les propriétés pourraient faciliter la fabrication de systèmes de qubits (un qubit étant la plus petite unité de stockage d’information quantique) à grande échelle. Il s’agit d’une collaboration entre partenaires académiques et industriels d’Allemagne, de Slovaquie et de Suisse.

Le project SiCqurTech considère lui aussi des systèmes de qubits mais à base de carbure de silicium (SiC). Le consortium interdisciplinaire rassemblant des chercheur·ses d’Allemagne, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la Suisse espère développer une technologie quantique « prête-à-l’emploi » et d’exploiter son potentiel pour les réseaux quantiques.

En combinant différentes modalités d’imagerie quantique, le projet QM3 a pour but de révolutionner le domaine de l’imagerie médicale. Pour y parvenir, les chercheur·ses d’Allemagne, de France, de Pologne et de Suisse visent à mettre au point un démonstrateur de microscopie multimodale qui constituerait une première application pilote de cette technologie dans l’imagerie biomédicale.

Recherche transnationale

QuantERA est un consortium de 41 agences de financement de la recherche issues de 31 pays en Europe et ailleurs. Depuis 2016, il soutient une recherche pluridisciplinaire d’excellence dans le domaine des technologies quantiques. Le consortium de QuantERA est lui-même soutenu par l’Union européenne à travers le programme Horizon 2020.